La dame de Malacca

À propos

La dame de Malacca est l'un des rares romans français ayant pour cadre la Malaisie alors sous domination britannique. Dans ce livre, l'auteur dépeint avec un humour caustique la bonne société victorienne dans ses travers les plus ridicules, ses hiérarchies sans pitié dont les personnages deviennent presque des caricatures. Malgré cette rigidité ou peut-être à cause d'elle une histoire merveilleuse va naître. Drôle, acerbe et romantique, ce roman nous fait découvrir un petit sultanat sur les côtes de Malacca au bord de la baie du Bengale.
Dans la Malaisie des années trente, une jeune femme débarque au Malacca nouvellement mariée à un Major de l'armée anglaise. C'est dans une société étriquée, étouffée par ses codes moraux et sociaux qu'Audrey fait son apprentissage de la vie aux colonies.
Intelligente, curieuse et belle, Audrey va évidemment donner du fil à retordre aux belles âmes puritaines...
Ce livre de Kailash Éditions, réalisé en coopération avec Les Éditions de Londres, est un inédit numérique.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9781909053366

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Francis de Croiset

Francis de Croisset recherche le scandale avec des comédies d'une audace calculée, et devient, par son oeuvre mais aussi par sa vie privée, omniprésent dans la presse du temps. Au théâtre, il collabore avec Robert de Flers après le décès de Gaston Arman de Caillavet en 1915. Après avoir été fiancé avec Mlle Dietz-Monin, il épouse en secondes noces, en 1910, Marie-Thérèse de Chevigné, mère de Marie-Laure de Noailles. Ils font aménager à partir de 1912 la Villa Croisset à Grasse. Élégant, brillant, mondain, il inspire à Marcel Proust la métamorphose de Bloch en Jacques du Rozier dans À la recherche du temps perdu.

empty