À propos

Est-il permis de penser autrement sur les OGM? Explorer les raisons pour lesquelles le monde entier à l'exception de l'Europe investit dans les OGM, expose celui qui s'y risque au soupçon de scientisme aveugle. Confirmer, preuve à l'appui, que les OGM permettent de réduire les pesticides, d'économiser du carburant, d'améliorer la qualité et la quantité des plantes produites, bref d'atteindre un objectif somme toute très écolo, fera inévitablement peser le soupçon de corruption sur celui qui l'écrira. Il est temps d'échapper au discours idéologique, sans pour autant mépriser les questions éthiques posées par les biotechnologies, dont la société, quoi qu'en disent les anti-OGM, s'est très démocratiquement emparée. La production agricole plafonne depuis plusieurs années; la crise alimentaire provoque déjà des émeutes; le prix de l'énergie flambe, sans espoir réaliste de retour en arrière. Sans nouvelle révolution, l'agriculture ne pourra faire face aux besoins, au risque de graves tensions internationales. Passer à côté de ce que laissent espérer les OGM serait suicidaire, à défaut d'être criminel. Et laisser se développer des entreprises quasi monopolistiques comme Monsanto sans organiser une concurrence serait tout aussi fou. Rédacteur en chef du service «Société» à Marianne, Jean-Claude Jaillette est l'auteur de Les Dossiers noirs de la malbouffe (Albin Michel, 2000) et Le Procès de la vache folle n'aura pas lieu (Hachette Littératures, 2003).

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences de la vie

  • EAN

    9782012378872

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    195 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty