les arts de gouverner ; du regimen médiéval au concept de gouvernement

À propos

Ce livre retrace l'histoire du concept de gouvernement en Occident, depuis ses origines patristiques – le regimen comme art de conduire les âmes (Vie siècle) – jusqu'à sa fixation dans le vocabulaire juridico-administratif de l'État moderne (XVIIe siècle). Son objectif, toutefois, n'est pas de reconstituer les étapes d'une sécularisation progressive mais de mettre en relief les mutations qui ont conduit, vers la fin du Moyen Age, au renversement des rapports entre le regimen et le regnum (au sens du pouvoir monarchique). Contrairement à l'idée que le gouvernement présuppose l'existence de l'État, l'auteur démontre que, pendant des siècles, ce sont les exigences du regimen qui ont défini les conditions d'exercice du pouvoir. Il faut attendre le XVIe siècle – après Machiavel – pour que l'État, issu d'une évolution séculaire, mais porté par une crise sans précédent, s'impose comme le fondement de l'ordre civil et constitue le principe des pratiques gouvernementales. C'est alors que le regimen – s'efface dans le droit du souverain.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Enseignement universitaire

  • EAN

    9782021322064

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    440 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty