À propos

Mai 2017, entre l'élection présidentielle et les législatives, une sociologue et un photographe se mettent en route, sac au dos, pour un voyage le long de la ligne B du RER, de Roissy à Saint-Rémy-lès-Chevreuse. Ils reviennent sur les pas de François Maspero et Anaïk Frantz qui, trente ans plus tôt, alors que la France découvrait le " mal des banlieues ", allaient voir la " vraie vie " autour de la capitale. Ce livre est le récit de leur traversée de territoires injustement réduits à des poncifs sur le béton, la pauvreté, l'islam ou l'insécurité.
Des agriculteurs chinois installés à quelques kilomètres de l'aéroport de Roissy, des familles turques pique-niquant dans un parc un dimanche ensoleillé, des commerçants sikhs proposant l'hospitalité de leur lieu de culte, des catholiques polonais réunis après la messe du dimanche, un rappeur s'opposant à son père congolais sur l'héritage colonial, des résidents de quartiers pavillonnaires jouxtant les tours d'habitat social... Au fil de ces rencontres apparaît une mosaïque méconnue, travaillée par l'histoire, la mondialisation et les ancrages locaux.
Se dessine aussi peu à peu un paysage urbain où la nature s'obstine et qui ne cesse d'affronter les multiples tentatives de mise en ordre engagées depuis plus d'un siècle, dont le Grand Paris, annoncé sur des panneaux de chantier omniprésents, trace aujourd'hui le nouvel horizon.
Sociologue, professeure d'études urbaines à l'université Paris-Ouest-Nanterre, Marie-Hélène Bacqué a vécu dans la banlieue nord, y a travaillé, et n'a cessé depuis d'y revenir, de s'y mobiliser, de la scruter.
Photographe, André Mérian, habite à Marseille et, de l'extérieur du périphérique parisien, ne connaissait que les images approximatives des grands ensembles, des autoroutes et des centres commerciaux.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

Rayons : Littérature > Actualités & Reportages


  • Auteur(s)

    Marie-hélène Bacqué, André Mérian

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    11/04/2019

  • Collection

    Sciences humaines (H.C.)

  • EAN

    9782021418965

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    22 794 Ko

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Modes de lecture

Images décrites par la voix de synthèse (descriptions courtes) Le livre contient des images nécessaires à la compréhension pour lesquelles une alternative courte sera vocalisée (Alt text).

Navigation

Référence à la pagination du livre imprimé Le livre peut être utilisé en complément de sa version imprimée, la pagination de référence étant préservée.
Navigation logique La voix de synthèse lira les éléments dans un ordre logique déterminé par l'éditeur ou l'auteur.
Navigation logique entre les chapitres La structure du livre sera correctement interprétée par les dispositifs de lecture.
Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Marie-Hélène Bacqué

Marie-Hélène
Bacqué est professeure en études urbaines à l'université Paris Ouest Nanterre
La Défense (UMR LAVUE). Elle s'intéresse notamment aux enjeux de
participation citoyenne et aux transformations des quartiers populaires en
France et en Amérique du Nord.

André Mérian

André Mérian est né en 1955 en Bretagne, il vit et
travaille à Marseille. Ses travaux photographiques
sont régulièrement exposés en France et à
l'étranger (expositions personnelles et collectives),
et font parties de collections publiques et privées.
Différentes monographies lui sont consacrées, il est
représenté par les Douches La Galerie à Paris. En
2009, il est exposé, et nominé Prix découverte
aux RIP d'Arles. Depuis une dizaine d'années, il se
consacre aux paysages péri-urbains en France et à
l'étranger. L'oeuvre photographique d'André Mérian
montre un intérêt pour ce qui construit chaque jour
notre paysage. Qu'il saisisse des zones
périphériques, des centres commerciaux, des
architectures de l'organisation humaine, des
espaces habités, des chantiers ou des écrans
lumineux disposés dans l'environnement public, ses
photographies tentent de figer ce qui se
dresse autour de chacun, comme le décor
moyen, banal du quotidien. Passée la frontière
des villes, l'architecture prend une dimension
nouvelle, où le factice, le provisoire et le
démontable prennent le dessus. Le résultat est
déroutant, et nous interroge sur ces espaces qui
s'universalisent sur le sort réservé à l'homme dans
cette esthétique du chaos, ses travaux nous
questionnent sur la limite de l'objectivité et de la
subjectvité.

empty