À propos

Le 11 mars 2012, à Toulouse, Imad Ibn Ziaten est abattu d'une balle dans la tête par Mohamed Merah. Deux jeunes de parents immigrés, l'un victime, l'autre bourreau, l'un engagé au service de la France, l'autre décidé à y semer la terreur. C'est ce paradoxe qui, après la mort de son fils, interpelle Latifa Ibn Ziaten. À travers son installation en France, l'éducation donnée à son fils, Latifa nous livre la chronique de l'immigration et de l'intégration, avec toutes les questions qu'elle suppose : comment faire de ses enfants des Français à part entière sans rompre avec ses origines ? Comment pratiquer sa religion sans porter atteinte à la laïcité ? Comment continuer à « construire » dans un pays où le sang de sa progéniture a coulé ? Elle a refusé de baisser les bras et choisi de prendre revanche de la plus noble manière. Dans ce livre, on lit l'émotion d'une mère, mais aussi le cri d'alarme d'une femme debout, décidée à lutter pour la France, pour qu'il n'y ait plus jamais de Mohamed Merah.

Création Studio Flammarion En couverture : Portrait de Latifa Ibn Ziaten par Philippe Matsas © Flammarion


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages


  • Auteur(s)

    Latifa Ibn ziaten

  • Éditeur

    Flammarion

  • Distributeur

    Flammarion

  • Date de parution

    06/03/2013

  • Collection

    Doc, témoignages, essais

  • EAN

    9782081304031

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    271 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 525 Ko

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Latifa Ibn Ziaten

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Latifa Ibn Ziaten, est la mère de Imad ibn Ziaten le premier militaire assassiné par Mohammed
Merah le 11 mars 2012 à Toulouse. Elle a fondé l'association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse
et la Paix afin que les jeunes puissent sortir de l'enfermement du radicalisme religieux,
conjuguer l'expression de leur foi, le dialogue avec l'autre et le respect des règles de la
République.

empty