Tout et rien d'autre ; conversation avec Jonathan Cott

À propos

En 1978, Susan Sontag, est l'intellectuelle la plus en vogue des États-Unis. Elle vient notamment de faire paraître deux essais-phares de la révolution culturelle américaine : Sur la photographie et La Maladie comme métaphore. L'entretien qu'elle donne alors à Jonathan Cott pour le magazine Rolling Stone, inédit en français à ce jour, livre un autoportrait saisissant d'une femme à la stature exceptionnelle. Sontag y parle d'elle, des épreuves personnelles qu'elle traverse, de ses écrits et de ses lectures, du monde intellectuel, des écrivains et des artistes, de la philosophie et de la politique, de l'amour et du sexe, du rock, de la photographie, du cinéma, de la guerre, de la honte et de la culpabilité avec une liberté et une profondeur hors du commun.
Cette conversation drôle, émouvante et brillante est une superbe introduction à la personne et à l'oeuvre de Susan Sontag.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782081357181

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    184 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 334 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Susan Sontag

Susan Sontag est sans doute l'écrivain américain le plus « européen ». Née en 1933 à New York,
c'est à l'âge de trente ans que Susan Sontag publie son premier roman, Le Bienfaiteur (Le Seuil,
1965), une étude sur la formation de la personnalité. Dans les années 1960, elle écrit pour différents
magazines et revues. Très engagée à gauche, figure de la scène new-yorkaise, elle est proche
d'intellectuels français comme Roland Barthes, auquel elle a consacré un livre (L'écriture même : à
propos de Roland Barthes, Christian Bourgois éditeur). Elle publie en 1977 un essai, Sur la
photographie, où elle s'interroge sur la différence entre réalité et expérience. Elle défend le concept
de « transparence », autrement dit de l'évidence de l'œuvre, avant toute interprétation. Elle publie
L'Amant du volcan (1992) et En Amérique (1999), pour lequel elle a reçu le National Book Award.
Elle a reçu le Prix Jérusalem pour l'ensemble de son œuvre et, en 2003, le Prix de la Paix des
libraires à Francfort. Susan Sontag est décédée en décembre 2004.

empty