À propos

Il s'impose aujourd'hui, à l'École, des responsabilités nouvelles, des démarches complexes, qu'elle a bien du mal à assumer dans l'état actuel de son organisation et de sa réflexion collective. Si l'on ne peut demander à l'École de transformer directement le monde, on ne peut se résigner à ce qu'elle en soit le reflet fidèle. Elle doit essayer, dans la limite de ses contraintes, dans la mesure de ses moyens, d'amener des enfants à savoir donner sens culturel et moral au désordre et au tumulte du monde, et à contribuer ainsi à une orientation moins aléatoire de son évolution. On attend de l'École qu'elle atténue les déchirures sociales, qu'elle évite les ruptures culturelles et qu'elle tente d'assurer, par-delà les repliements et les clivages, la tâche nécessaire de la transmission.
Les actes de ce Colloque regroupent l'ensemble des communications des intervenants : Martine Abdallah-Pretceille, Britt-Mari Barth, Stella Baruk, Alain Bentolila, Jean-Marie Cavada, Georges Charpak, Bertrand Éveno, Michèle Gendreau-Massaloux, Jacques Lévine, Pierre Lévy, Philippe Meirieu, Edgar Morin, Philippe Perrenoud, Michel Serres, François Victor Tochon.



Rayons : Scolaire > Scolaire

  • EAN

    9782091248585

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    212 Pages

  • Poids

    59 289 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

Georges Charpak

Collectif

.

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

Michel Serres

Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française, Michel Serres est l'auteur de nombreux essais philosophiques et d'histoire des sciences, dont les derniers, Temps des crises et Musique ont été largement salués par la presse. Il est l'un des rares philosophes contemporains à
proposer une vision du monde qui associe les sciences et la culture.

empty