Le génocide des Arméniens

,

À propos

Le génocide des Arméniens. Un siècle de recherche (1915-2015) est publié à l'occasion de la tenue à Paris, du 25 au 28 mars 2015, du colloque international « Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman dans la Grande Guerre. 1915-2015 : cent ans de recherche ». Il réunit les contributions scientifiques présentées à la Sorbonne, au Mémorial de la Shoah, à l'École des hautes études en sciences sociales et à la Bibliothèque nationale de France. Ce colloque introduit par le président de la République est organisé par le Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens (CSI), avec le soutien de la Mission du centenaire 2015 et de nombreuses institutions savantes. 
Un siècle après le déclenchement à Constantinople, le 24 avril 1915, de l'extermination des Arméniens ottomans par l'État unioniste, la recherche internationale démontre par cette publication l'étendue de la connaissance scientifique sur le premier génocide contemporain. Cet ouvrage s'inscrit dans le mouvement des études sur les génocides, en plein développement en France comme dans le monde. Le centenaire de 1915 marque un tournant dans la résonnance publique des savoirs scientifiques les plus élevés et l'affirmation d'une conscience internationale de prévention des génocides.
Annette Becker est professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-Ouest Nanterre-La Défense, membre du comité scientifique du Mémorial de la Shoah et membre de l'Institut universitaire de France.Hamit Bozarslan est directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).Vincent Duclert est historien, enseignant-chercheur au Centre d'études sociologiques et politiques Raymond Aron (EHESS).Raymond Kévorkian est directeur émérite de recherche à l'Institut français de géopolitique, Université de Paris VIII.Gaïdz Minassian est docteur en sciences politiques, enseignant à Sciences Po Paris et chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique.Claire Mouradian est directrice de recherche au CNRS.Mikaël Nichanian est conservateur à  la bibliothèque nationale.Yves Ternon est historien et membre du conseil scientifique du Mémorial de la Shoah, président du Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens.Satenig Toufanian est secrétaire scientifique du Conseil scientifique international pour l'étude du génocide des Arméniens.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • Auteur(s)

    Annette Becker, Vincent Duclert

  • Éditeur

    Armand Colin

  • Date de parution

    25/03/2015

  • Collection

    Hors Collection

  • EAN

    9782200603045

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Annette Becker

Née en 1953, Annette Becker est une historienne française, professeur des universités à l'université Paris-Nanterre et membre senior honoraire de l'Institut universitaire de France.
Membre fondatrice de l'historial de Péronne, Annette Becker s'est spécialisée dans l'étude de la Grande Guerre et de ses représentations culturelles, religieuses en particulier. La publication de son principal ouvrage avec Stéphane Audoin-Rouzeau, Retrouver la guerre, a concrétisé le bouleversement de l'historiographie de la Grande Guerre.
Elle a poursuivi ses recherches en se concentrant sur les intellectuels contemporains de la Grande Guerre, tels que Maurice Halbwachs, Marc Bloch, ou encore Guillaume Apollinaire.
Sa biographie de guerre de Guillaume Apollinaire accentue tout particulièrement l'étude de l'impact de la Première Guerre mondiale, sur les arts, et met en exergue la place qu'a occupé le trauma pendant et après la guerre. Pour cet ouvrage Annette Becker a reçu le prix de la biographie de l'Académie française 2010.
Depuis les années 1990, Annette Becker a élargi son champ de recherche, développant tout particulièrement l'étude du trauma, des enjeux mémoriels, des violences extrêmes contre les civils et des génocides, d'une guerre mondiale à l'autre. Elle est aussi l'une des fondatrices du parcours historique du mémorial de la Shoah à Paris.

Vincent Duclert

L'historien Vincent Duclert est parti à la recherche de la République de Jaurès et l'a exhumée au milieu des milliers de pages rédigées durant plus de trente ans d'action politique et intellectuelle. Voici, aujourd'hui publié par l'un des meilleurs spécialistes de Jaurès, le livre que ce dernier a écrit sur la République et qui prend place désormais parmi les oeuvres plus nécessaires pour imaginer la France de demain.
La République, de Jean Jaurès, est précédé par une introduction de Vincent Duclert, et publié pour la première fois par les Éditions Privat pour l'année 2014.

empty