Du fanatisme ; quand la religion est malade

À propos

Quand l'un des grands auteurs spirituels d'aujourd'hui s'empare du scandale religieux majeur de notre temps, en sort un livre libérateur. Contre la croyance qui conduit au fanatisme, Adrien Candiard fait appel à la foi qui éclaire la raison. Une brillantissime et salutaire démonstration. Un ouvrage antidote à prescrire sans modération.
Auteur spirituel aux dizaines de milliers de lecteurs, Adrien Candiard interroge ici le choc entre les cultures en nous montrant pourquoi et comment nous ne comprenons rien à l'islam.
Le frère dominicain qui vit au Caire, au carrefour des mondes et des civilisations, revient sur le grand scandale religieux de notre temps. Quel Dieu invoquent les fanatiques qui excommunient, persécutent et tuent en son nom ? Que dit de nous, de notre planète, de notre avenir, une telle trahison ? Et, surtout, comment une foi peut-elle être vécue avec passion sans tourner à l'exclusion ?
Une plaidoirie pour la foi qui émancipe contre la croyance qui enchaîne.
Un maître-ouvrage qui s'adresse de manière libératrice à tout un chacun.
Un manifeste, à l'heure de toutes les exacerbations, pour la réconciliation.
Dominicain vivant à l'Institut dominicain d'études orientales du Caire, Adrien Candiard, qui compte parmi les grandes voix spirituelles d'aujourd'hui, a publé aux Éditions du Cerf Veilleur, où en est la nuit ? Quand tu étais sous le figuier
, À Philémon
qui ont tous rencontré un vif succés.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Fait religieux / Pratiques > Expérience de la foi / Témoignages

  • EAN

    9782204140812

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    395 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Adrien Candiard

Dominicain vivant au couvent du Caire, Adrien Candiard est l'auteur d'En finir avec la tolérance ? (2014), Veilleur, où en est la nuit ? (2016), Comprendre l'islam, ou plutôt : pourquoi on n'y comprend rien (2016), Quand tu étais sous le figuier. (2017).

empty