l'ivrogne et l'emmerdeur

À propos

On a fait une belle chose, ce matin, sur mon chantier : on a installé un Decauville, tu sais : des petits rails sur lesquels on pousse des berlines. Mon rêve, quand j'étais petit, c'était d'avoir l'autorisation de pousser les berlines. Hélas ! Je suis grand, j'ai l'autorisation, je suis dispensateur des autorisations - mais je n'ai plus envie de pousser les berlines. Les lettres que Georges Hyvernaud envoya à sa femme pendant la Drôle de guerre, ont été réunies sous le titre L'ivrogne et l'emmerdeur : c'est ainsi que l'écrivain désigna les commandants de compagnie qu'il eut à subir, alors qu'il était lieutenant du 421e régiment de pionniers, une unité non combattante, cantonnée dans la zone des armées du nord. Au-delà de la description humoristique des actes imbéciles de ses deux supérieurs hiérarchiques - un héros déchu de Dostoïevski auquel succède un Bouvard et Pécuchet à lui tout seul -, Georges Hyvernaud raconte à sa femme les événements minuscules, révélateurs, courtelinesques, de la pagaille qui mêle, inextricablement, civils et militaires, français et étrangers. Naissent alors sous sa plume, les véritables personnages d'un roman peuplé de circonstances absurdes et triviales : la logeuse sourde et maniaque, le colonel du temps des képis à pompon, le fidèle Baude son trop prévenant ordonnance, le sympathique sergent chasseur de papillons, les petits débrouillards, les grands démunis, et les soûleries, les malheurs et les aigreurs de tous ces gars de la gadouille. Seul personnage absent : la guerre, avec ses combats, ses morts et ses blessés. Sur ce front, il ne se passe rien : pas le moindre incident militaire le long de la frontière belge. L'ennemi est ailleurs.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782232128127

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    300 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 351 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Hyvernaud

Georges Hyvernaud, né le 20 février 1902 à Saint-Yrieix-sur-Charente près d'Angoulême et mort le 24 mars 1983 à Paris, est un écrivain et poète français. Il est principalement connu pour ses deux récits, Le Wagon à vaches (1953) et surtout La Peau et les Os (1949), qui, mal accueilli par la critique lors de sa pré-publication dans la revue Les Temps modernes, lui valut l'admiration d'auteurs tels que Henri Calet, René Étiemble ou encore Raymond Guérin.
Écrivain rare et confidentiel, qui s'est soigneusement tenu à l'écart des milieux littéraires, Georges Hyvernaud a été quasiment oublié durant près de trente ans. L'importance de son ½uvre est réévaluée depuis le milieu des années 1980.

empty