L'idole et la distance

À propos

L'auteur montre pourquoi la notion de "mort de Dieu" pose plus de difficultés qu'elle n'en résout. Comment le Dieu dont on proclame la mort est un Dieu conceptuel, abstrait, désincarné, à la lettre une idole. Et comment la question de Dieu s'ouvre d'autant plus que cette idole ne cesse, sous nos yeux, de mourir... Dieu est mort donc, le Dieu des philosophes, le Dieu de la raison rationnelle : vive Dieu par conséquent, le Dieu de la distance, le Dieu mystérieux et insondable du credo quia absurdum.

L'originalité de cette étude, à la fois rigoureuse et brillante, tient à ce que, pour la première fois, un philosophe chrétien reprend et se nourrit de problématiques aussi "hérétiques" que celles de Heidegger, Hölderlin ou Jacques Derrida.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9782246045199

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    430 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Jean-Luc Marion

Jean-Luc Marion, professeur émérite de philosophie à Sorbonne Université, professeur
l'université de Chicago, est membre de l'Académie française depuis 2008. Auteur de
nombreux ouvrages consacrés à chacun des grands moments de la philosophie
cartésienne : Sur l'ontologie grise de Descartes (Vrin, 1975) ; Sur la théologie blanche
de Descartes (Puf, 1981) ; Sur le prisme métaphysique de Descartes (Puf, 1996) ; Sur la
pensée passive de Descartes, (Puf, 2013).
Il achève avec ce volume un ensemble d'études (Questions cartésiennes. Méthode et
métaphysique, Puf, 1991 et Questions cartésiennes II. Sur l'ego et Dieu (Puf, 1996).

empty