Ma mère avait raison

À propos

Ce roman vrai est la pierre d'angle de la grande saga des Jardin. Après le portrait du père merveilleux (Le Zubial), du sombre grand-père (Des gens très bien), du clan bizarre et fantasque (Le roman des Jardin), voici l'histoire de la mère d'Alexandre. On y découvre une femme hors norme, qui ose tout, et qui s'impose comme l'antidote absolu de notre siècle timoré.
Elle est dans les yeux de son fils l'héroïne-née, la tisseuse d'aventures, l'inspiratrice des hommes, la source jaillissante de mille questions - elle est le roman-même.
Un roman qui questionne, affole, vivifie et rejoint la joie du fils. Mais la magicienne, hélas, n'est pas éternelle.
Certaines femmes, pourtant, ne devraient jamais mourir.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Alexandre Jardin

  • Éditeur

    Grasset

  • Date de parution

    11/10/2017

  • Collection

    Littérature Française

  • EAN

    9782246863793

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alexandre Jardin

Alexandre Jardin suit les traces de son père, disparu en 1980, en se lançant dans l'écriture après avoir obtenu son diplôme de Sciences Politiques. C'est d'ailleurs pendant ses études qu'il écrit son premier roman 'Bille en tête' pour lequel il reçoit le Prix du Premier Roman en 1986. Ensuite, il publie 'Le Zèbre' (Prix Femina 1988) et 'Fanfan' qu'il adapte lui-même à l'écran. Ces romans parlent d'amour, de comment le faire renaître ou de l'envie de le rendre éternel. A côté de ses occupations littéraires et cinématographiques, il est aussi journaliste et écrit ainsi des chroniques pour 'Le Figaro'. Alexandre Jardin s'essaie à la littérature jeunesse avec 'Cybermaman'. En 1997, il écrit le 'Zubial' , roman autobiographique sur son père, l'écrivain Pascal Jardin qui en fit de même en écrivant 'Le Nain jaune'. D'autres films et livres suivent et suivront ses oeuvres qui recèlent une certaine joie de vivre. En 2004, Alexandre Jardin publie deux versions du même roman, 'Les Coloriés', l'un destinés aux adultes, l'autre aux enfants.

empty