À propos

La maladie d'Alzheimer inquiète, angoisse, bouleverse. Elle remet en question l'identité personnelle et notamment l'autonomie, altérant l'existence en termes de choix, de relation à l'autre, d'expression de la volonté et de la pensée. Elle impose aux sujets malades de nouvelles règles de pensée et de décision elle demande une adaptation du milieu et des autres à ce nouveau mode d'être. Ce livre réunit les interrogations de différents acteurs (médecin, cadre infirmier, psychologue, sociologue, philosophe, juriste) sur cette question difficile et les problèmes qui en découlent. Quelle représentation se fait-on de la maladie ? Que va susciter son annonce ? Quelleplace nos sociétés, nos institutions, nos prévisions de santé publique peuvent-elles accorder au statut de la personne dite « démente » ? Que peut être l'accompagnement d'un patient dont on pense qu'il est « déchu » de son identité et d'une partie de ses droits ?
L'enjeu de cette réflexion pluridisciplinaire est d'une part épistémologique, en exposant l'écart existant entre l'image de la maladie, sa conception scientifique, la réalité vécue, et d'autre part éthique, en invitant à ne pas confondre entrée dans la dépendance et perte d'autonomie. Cet ouvrage défend le principe d'un respect de l'autonomie propre à motiver soignants et « aidants » vers plus d'écoute, de confiance, de nuances, d'échanges, de compréhension et de sollicitude.

Rayons : Sciences & Techniques > Médecine > Spécialités médicales

  • EAN

    9782251906898

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    312 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    2 846 Ko

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Diffuseur

    Belles Lettres

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Nicolas Kopp

Nicolas Kopp, professeur émérite à la Faculté de médecine Lyon-Est, est spécialiste en biologie recherche dans le domaine des neurotransmetteurs et des maladies à prion. Il a aussi été coordonnateur du Centre de diagnostic, de traitement et de prévention des maladies à prion (Hospices civils de Lyon) de 1997 à 2004.

Jean-Philippe Pierron

Jean-Philippe Pierron est maître de conférences en Philosophie à l'université Lyon 3.

Marie-Perre Réthy

Marie-Pierre Réthy, responsable de la Bibliothèque médicale de l'Hôpital Neurologique et Neurochirurgical Pierre Wertheimer de Lyon, est membre des groupes « Éthique Médicale interculturelle » et « Neuroéthique » des Hospices Civils de Lyon.

Catherine Thomas-Anterion

Catherine Thomas-Antérion est neurologue
et docteur en neuropsychologie. Elle a publié
de nombreux ouvrages ou participé à des
publications collectives dans ce domaine. Elle
a codirigé et écrit des chapitres de l'ouvrage
Neuropsychologie et art, avec le professeur
Hervé Platel, aux éditions de Boeck en 2013
et est co-auteur de l'essai Les Troubles de
mémoire : prévenir, accompagner aux
éditions Le Pommier en 2015. Elle a publié
avec le professeur Frédéric Dubas, l'ouvrage
Le Sujet, son symptôme, son histoire, aux
Belles Lettres en 2013. Elle a publié un
recueil de poèmes Aïe mes idoles ou canards
exquis, illustré par Danielle Stéphane, aux
éditions Jacques-André en 2012.

empty