Chasser les juifs pour régner

À propos

Comment et pourquoi, au Moyen Age, les rois de France ont expulsé puis rappelé, à six reprises, les juifs de France. De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu'il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces faits, pourtant au coeur de la genèse de l'État moderne au Moyen Âge, demeurent largement méconnus et sont souvent laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des juifs et de l'antijudaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient et, finalement, inscrire l'histoire particulière des juifs dans l'histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782262069247

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    213 Pages

  • Poids

    2 497 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Juliette Sibon

Juliette Sibon, agrégée d'histoire, maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l'Institut universitaire d'Albi et directrice de la Nouvelle Gallia judaica, est spécialiste des juifs de Provence dans les derniers siècles du Moyen Âge. Depuis sa thèse intitulée Les juifs de Marseille au XIVe siècle, ses interrogations portent sur la vie économique et politique des juifs en chrétienté latine, sur leurs conditions d'existence et sur leurs stratégies économiques et politiques, individuelles et collectives, dans le cadre de la diaspora.

empty