Purification ethnique : une formule et son histoire

À propos

« Purification ethnique » : en pleine guerre yougoslave (1992), apparaît cette dénomination jusque-là inédite, aux côtés d'expressions comme « épuration ethnique » ou « nettoyer ethniquement ». Avec ce néologisme, les acteurs de l'espace public disposent d'une nouvelle catégorie pour décrire le monde et donner aux événements (yougoslaves ou non) un certain cadre. À quels discours politiques et médiatiques le conflit yougoslave a-t-il donné lieu ? De quelle manière ces discours ont-ils porté ? Pour répondre à ces questions, Alice Krieg-Planque étudie le récit de certains événements (découverte des camps, des viols...), puis analyse des slogans et des dénominations dont le rôle s'est avéré central dans la lecture du conflit : « Plus jamais ça ! », « Musulmans », « communauté internationale » et bien sûr la formule « purification ethnique », considérée comme un descripteur majeur de la guerre. L'auteur aborde aussi la place de certains textes dans la construction du discours (par exemple, le Mémorandum de 1986 attribué à l'Académie des sciences et des arts de Belgrade). L'analyse d'Alice Krieg-Planque apporte ici un éclairage original sur le conflit yougoslave, en montrant notamment, grâce à des méthodes applicables à d'autres corpus, comment les discours participent à l'histoire du conflit lui-même. Bien au-delà des sciences du langage, ce livre intéresse donc également la science politique, l'histoire, la sociologie et la philosophie politique.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Europe

  • EAN

    9782271090904

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    523 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty