L'Islamisme et nous. Penser l'ennemi imprévu

À propos

Nous avons découvert un " autre " que nous n'imaginions pas : le jihadiste. Nous sommes stupéfiés de voir surgir des " barbares " d'un nouveau type, vivant et pensant dans un tout autre monde culturel que le nôtre, et fermement décidés à le soumettre ou à le détruire. Mais comment expliquer la séduction que ces fanatiques exercent ? Pourquoi font-ils des prosélytes ?

Nous avons découvert un " autre " que nous n'imaginions pas : le jihadiste. Nous sommes stupéfiés de voir surgir des " barbares " d'un nouveau type, vivant et pensant dans un tout autre monde culturel que le nôtre, et fermement décidés à le soumettre ou à le détruire. Mais comment expliquer la séduction que ces fanatiques exercent ? Pourquoi font-ils des prosélytes ? Notre culture laïcisée nous fait sous-estimer la force des croyances religieuses qui animent les jihadistes.

L'islamisme radical représente la dernière des idéologies légitimant l'usage de la violence absolue contre les ennemis que ses adeptes désignent : mécréants ou infidèles. L'utopisme révolutionnaire s'est réfugié dans l'islamisme jihadiste, qui nous a déclaré la guerre. " Nous ", c'est-à-dire non seulement les Occidentaux vivant dans des sociétés démocratiques, mais tous les humains décidés à défendre leurs libertés.

Pierre-André Taguieff appelle à reconnaître ce fondamentalisme islamique guerrier comme le nouvel ennemi. Il retrace l'histoire de la doctrine du jihad jusqu'à ses réinterprétations, au XXe siècle, par les principaux théoriciens de l'islamisme. Il analyse enfin les usages du terme " islamophobie ", instrumentalisé par certains pour mobiliser les musulmans et les pousser à l'auto-ségrégation, voire à l'engagement jihadiste.

L'islamisme jihadiste incarne une paradoxale révolution réactionnaire porteuse d'un projet impérialiste. Contre cet ennemi imprévu, le combat intellectuel et plus largement culturel est l'affaire de tous, musulmans anti-jihadistes compris.

L'analyse exigeante et lucide d'un grand intellectuel sur ce mélange inédit d'obscurantisme, de fanatisme et de propagande guerrière qui nous menace.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Migrations / Immigration / Intégration

  • Auteur(s)

    Pierre-André Taguieff

  • Éditeur

    CNRS Editions

  • Date de parution

    11/05/2017

  • Collection

    Philosophie/Religion/Histoire des idées

  • EAN

    9782271114617

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    242 Pages

  • Poids

    890 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    E-Diffusion Seuil

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782271114617

Pierre-André Taguieff

Pierre-André Taguieff, philosophe, politiste et historien des idées, directeur de recherche au CNRS, a publié de nombreux ouvrages sur l'antisémitisme et l'antisionisme, parmi lesquels : La Nouvelle Judéophobie, Paris, Fayard/Mille et une nuits, 2002 ; Les Protocoles des Sages de Sion. Faux et usages d'un faux [1992], nouvelle édition, Paris, Fayard/Berg international, 2004 ; Prêcheurs de haine. Traversée de la judéophobie planétaire, Paris, Fayard/Mille et une nuits, 2004 ; La Judéophobie des Modernes, Paris, Odile Jacob, 2008 ; La Nouvelle Propagande antijuive, Paris, PUF, 2010 ; Israël et la question juive, St-Victor-de-Mor, Les provinciales, 2011 ; Wagner contre les Juifs. Aux origines de l'antisémitisme culturel moderne, Paris, Berg International, 2012 ; Une France antijuive ?, Paris, CNRS Éditions, 2015 ; L'Antisémitisme, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? », 2015 ; Judéophobie, la dernière vague, Paris, Fayard, 2018 ; Criminaliser les Juifs. Le mythe du « meurtre rituel » et ses avatars (antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme), Paris, Hermann, 2019.

empty