Il y avait du poison dans l'air

Traduit de l'ARABE par STEPHANIE DUJOIS

À propos

La vie - toute en désillusions et en violences feutrées - d'un Libanais, solitaire et féru de littérature, depuis la fin des années 1950 jusqu'à l'explosion qui a ravagé en 2020 le port de Beyrouth. Fils unique d'un père cordonnier et d'une mère angoissée, ce héros ordinaire est enclin à rêver sa vie. Liaisons vouées à l'échec, emballements politiques éphémères, découverte de textes qui se révéleront les compagnons les plus infaillibles - jusqu'à une réclusion toujours plus prononcée, comme pour se prémunir du monde et de tous ses poisons. Mais l'isolement est lui aussi un poison...
Ce roman d'une facture classique est à la fois un chant funèbre pour le Liban et l'histoire d'un personnage magnifique, dandy éclairé, saboteur dilettante, façonné par son époque mais toujours à contre-courant.


  • Auteur(s)

    Jabbour Douaihy

  • Traducteur

    STEPHANIE DUJOIS

  • Éditeur

    Sindbad

  • Distributeur

    Actes Sud

  • Date de parution

    03/01/2024

  • Collection

    La Bibliothèque arabe

  • EAN

    9782330186197

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    187 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    1 198 Ko

  • Diffuseur

    Actes Sud

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Jabbour Douaihy

Jabbour Douaihy est né en 1949, à Zhgarta (Liban Nord). Professeur de littérature française à l'Université libanaise de Tripoli, traducteur et critique à L'Orient littéraire, il compte parmi les grands acteurs culturels du pays. De 1995 à 1998, il participe aux côtés de Samir Kassir à l'aventure éditoriale de L'Orient-Express. Ses premières ½uvres de fiction, parues au cours de la même décennie, se situent dans l'espace du Liban-Nord. L'une d'elles, intitulée Équinoxe d'automne (‘I'tidâl al-kharîf, 1995), a été traduite en français par Naoum Abi-Rached (AMAM-Presses du Mirail, Toulouse, 2000), ainsi qu'en anglais.
Chez Actes Sud ont paru : Rose Fountain Motel (2009) et Pluie de juin (2010), nominé en 2008 pour le “Booker Prize” arabe.

empty