Du blanchissage des toiles et de la culture du lin

À propos

PAR M. REDEN.La toile, sortie brute des mains de l'ouvrier, n'est propre à aucun usage, à l'exception, cependant, des toiles tout à fait communes, qui sont en petit nombre. On ne peut, en effet, se servir des toiles que lorsqu'elles ont passé par la blanchisserie ; car, qu'elles soient employées au confectionnement des pièces d'habillement les plus indispensables, ou aux objets du luxe le plus recherché, jusqu'à ce que leurs lambeaux soient employés à la fabrication du papier, elles doivent toujours avoir subi un blanchissage antérieur.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Rayons : Arts et spectacles > Arts et spectacles


  • Auteur(s)

    Fr. Breunlin

  • Éditeur

    Collection XIX

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    14/11/2016

  • EAN

    9782346127009

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    110 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty