À propos

" - Je suis étudiant. Mais je n'ai pas envie de continuer. Je voudrais écrire.  - Ah, ça tombe bien, moi je suis imprimeur. Apporte moi tes poèmes." Cet homme extraordinaire, mon premier éditeur, s'appelait Carlavan. Il était en faillite, après avoir dirigé l'imprimerie du Réveilbônois, journal du soir à Annaba. Commeil lui restait un stock de papier, il a décidé de finir en beauté, en publiant un jeune poète inconnu. C'est ainsi qu'il a imprimé "Soliloques" en mille exemplaires qu'il m'a remis, sans rien me demander en échange. Ces poèmes de jeunesse datent de presque un demi-siècle. On y retrouve deux thèmes majeurs : l'amour et la révolution, dans une première ébauche de l'oeuvre qui allait suivre. En un mot, "Soliloques", ce n'est pas encore Nedjma, mais c'est son acte de naissance." Extrait de l'introduction de Kateb Yacine, écrite quelque temps avant sa mort.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782348025150

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    68 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    245 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (ePub)

Kateb Yacine

Poète, romancier et dramaturge algérien, Kateb Yacine (1929-1989) aura été l'un des écrivains maghrébins les plus célèbres : un précurseur. Aux éditions du Seuil ont paru : Nedjma (roman, 1975) ; Le Cercle des représailles (théâtre, 1990) ; Le Polygone étoilé (roman, 1966) ; L'Homme aux sandales de caoutchouc (théâtre, 1970) ; Le Poète comme un boxeur, entretiens (1994) ; Boucherie de l'espérance : oeuvres théâtrales (théâtre, 1999) ; Minuit passé de douze heures, écrits journalistiques 1947-1989 réunis par Amazigh Kateb (1999). Les Editions des femmes ont publié Parce que c'est une femme : entretien (textes réunis par Zebeïda Chergui, 2004).ÿDepuis 1970, Kateb Yacine se consacrait au théâtre populaire de langue arabe. Sa dernière pièce en français Le Bourgeois sans-culotte (1988, in Boucherie de l'espérance : oeuvres théâtrales, Seuil, 1999), a été écrite en hommage à Robespierre dans le cadre du bicentenaire de la Révolution française.ÿSon oeuvre littéraire a été couronnée par le Grand prix national des Lettres (France) en 1986. Depuis 2003, l'ensemble de son oeuvre est inscrite au programme de la Comédie-Française.

empty