À propos

Voltaire, vingt quatre ans, à peine sorti de la prison de la Bastille, triomphe déjà au théatre avec sa première tragédie oedipe. A la fin d'une représentation, le tout jeune auteur est mené, sous les acclamations du public, à la loge de la duchesse de Villars qui veut le rencontrer. C'est le début d'une passion absolue et dévorante qui fera passer le futur philosophe par tous les états.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Histoire de la littérature

  • EAN

    9782352047162

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

Clément Oubrerie

  • Naissance : 1-1-1966
  • Age : 54 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Clément Oubrerie est un dessinateur français né à Paris en 1966. Il suit des études d'arts graphiques à l'ESAG, puis passe deux ans aux États-Unis où il publie ses premiers livres pour enfants. De retour en France, il publie ensuite une quarantaine d'albums illustrés et obtient notamment le prix du livre de presse de Montreuil en 2003 pour Les Mille Mots de l'info (Gallimard) avec Elisabeth Combres et Florence Thinard.ÿIl vient à la bande dessinée en 2005 avec Aya de Yopougon (Gallimard), écrit par Marguerite Abouet, prix du premier album au festival d'Angoulême 2006. La série connaît un succès phénoménal, les cinq tomes sont traduits dans quinze langues. Il adapte également Zazie dans le métro, de Raymond Queneau En parallèle, il se tourne vers le dessin animé en se familiarisant à la 3D. En 2007 il signe la série Moot-moot avec Éric et Ramzy, meilleure série d'animation au festival d'Annecy 2008, puis crée un studio d'animation avec Joann Sfar et Antoine Delesvaux. Ce studio est à l'origine à ce jour de deux long-métrages : Le Chat du rabbin (2011) et Aya de Yopougon (sortie en 2011).

empty