La Commune de Narbonne (mars 1871)

À propos

Si la Commune de Paris est un épisode très largement connu, on oublie trop souvent qu'en 1871, la capitale ne fut pas seule à connaître une révolution. Lyon, Marseille, Narbonne surtout, ainsi que Toulouse, Saint-Etienne, Le Creusot ou Limoges proclamèrent elles aussi la Commune. Particulièrement riche, à la fois par ses initiatives concrètes et par l'idéologie qu'elle véhicule, la Commune de Narbonne fut un soulèvement à la fois original et ambitieux, qui, s'il échoua dans sa tentative de soulever tout le Midi, marqua profondément les esprits de la région entière, surtout après l'écho exceptionnel du procès des communards à Rodez, en novembre 1871. L'analyse proposée ici s'efforce de se placer sur une longue période, et de raisonner en termes de continuité, et non de rupture. L'étude du souvenir socialiste de la Commune, comme de ses racines quarante-huitardes, y tient une place privilégiée. Par ailleurs, cette étude adopte un cadre géographique élargi, et montre l'existence d'un grand nombre de sympathies à la Commune dans les villages et les campagnes, qui ne peuvent être englobés dans la masse tant décriée des « ruraux conservateurs ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782354123161

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    305 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty