danse et érotisme ; la muse de mauvaise réputation

À propos

Le seul ouvrage qui traite des rapports entre danse et érotisme, devenu une référence.
Les rapports entre danse et érotisme semblent manifestes. La danse à la réputation d'être un art sensuel, mais où sont les oeuvres érotiques ? Il y a des corps, il y a des sexes, mais finalement peu de créations qui relèvent de l'érotisme. À partir de ce paradoxe, l'auteur propose de revisiter l'histoire de la danse. De Salomé à Anna Teresa de Keersmaeker, du tango au butô, du mythe de la ballerine à celui du " danseur pédé ", il s'agit de défendre un érotisme chorégraphique dont certaines oeuvres contemporaines annoncent peut-être la venue.
Ce livre, initialement paru en 2006, fait référence dans le domaine de la danse : écrit par un spécialiste du domaine, il s'agit du seul ouvrage théorique à aborder cette question. Quinze ans plus tard, à l'aune de l'évolution de la discipline, de MeToo, des créations les plus récentes, il était nécessaire d'en proposer une version revue et actualisée.
Édition intégralement revue, corrigée et augmentée.

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782364909175

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    6 557 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Philippe Verrièle

Philippe Verrièle écrit sur la danse depuis plus de 15 ans. Journaliste, il rejoint en 1989 l'équipe des Saisons de la danse, référence française en matière d'art chorégraphique et devient critique de danse. Il a publié plusieurs ouvrages, dont, sur la danse Où va la danse ? avec Amélie Grand (Archimbaud, éditeur - Le Seuil) ; La muse de mauvaise réputation (La Musardine), etc.

empty