Je bois, je fume et je vous emmerde

À propos

« - Professeur Choron, comment recevez-vous l'interdiction de fumer dans les gares?- Nous n'aurons plus que le droit de nous faire mordre le cul par des chiens policiers tenus en laisse par des chefs de gare. Ce sont des chiens féroces qui ne portent même pas de muselière. C'est pourquoi je recommande de fumer afin d'être à tout moment en mesure de se défendre face à l'agresseur canin. Si le chien attaque, on lui écrase un mégot sur son gros museau humide. La bête féroce détale en hurlant, et pour se venger bouffe le chef de gare. La cigarette constitue donc une arme de défense. Un mégot brûlant dans l'oeil du violeur en rut et le viol n'a pas lieu. On oublie trop souvent de mentionner les aspects positifs du tabagisme. »



Rayons : Littérature générale > Humour

  • EAN

    9782374980027

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    65 Pages

  • Poids

    450 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Professeur Choron

Il n'est plus nécessaire de présenter le mythique Professeur Choron, un des rares mythes vivants d'ailleurs. Mais bon... on le fait quand même. Georges Bernier de son vrai nom, le Professeur Choron est né en en septembre 1929. Il commence par travailler dans une fromagerie, puis dans le bâtiment, s'engage dans l'armée et fait l'Indochine. Puis il quitte sa Bretagne pour Paris, et en 1960 il crée le journal Hara-Kiri qui marquera le début de sa longue carrière. Il est l'auteur de nombreux livres dont « Les Jeux cons du Professeur Choron », « L'Art vulgaire » avec Gébé, « Choron et Vuillemin sexologues », « Les Chansons du Professeur Choron », « Je bois, je fume et je vous emmerde », « Vous me croirez si vous voulez », ou « Y a rien de pire que l'ignorance » encore avec Vuillemin. C'est également un grand homme de presse puisqu'en plus d'Hara-Kiri, Choron est à l'origine ou a participé aux titres suivants : « Le Baladin de Paris », « Amstram-Gram », « Charlie-Mensuel », « Charlie-Hebdo », « Hara-Kiri Hebdo », « La Gueule ouverte », « Grodada », « La Mouise », parmi bien d'autres... Et on ne compte plus ses rocambolesques apparitions télé ! Un dieu vivant, qu'on vous dit !

empty