La violence au village, XVI-XIXe siècle

À propos

Une idée reçue, plus chargée de préjugés que de vérité, voudrait que les campagnes n'aient guère eu d'histoire, traversant immobiles la succession des âges, indifférentes aux événements et aux idées des bourgeois des villes ou à celles des nobles dans leurs châteaux. Si l'historien se démarque des jugements de l'âge classique, il lui faut, au contraire, reconnaître une intelligence paysanne, douée d'opinions et d'une conscience politique capable de violence. Pour envisager la part qu'aurait pu prendre la violence dans la vie des gens des campagnes, ce livre réunit les contributions de plusieurs historiens qui envisagent des périodes très différentes, du XVIe au XIXe siècle. Ainsi sont étudiés particulièrement les faits et gestes de villageois dans des régions d'élevage comme les causses du Quercy, de médiocre polyculture comme la Bretagne, de plaines céréalières comme la Beauce ou des riches bourgades d'Île-de-France qui fournissaient les marchés parisiens. En somme, un tableau vaste et diversifié des attitudes et réactions apaisées ou brutales des paysans pendant leurs travaux de la vie  quotidienne, en face des malheurs des temps et enfin lors des jours relativement rares d'indignation collective.

  • Auteur(s)

    Yves-Marie Bercé

  • Éditeur

    Passés Composés

  • Date de parution

    12/10/2022

  • Collection

    Hors collection Passés composés

  • EAN

    9782379333620

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    3 491 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782379333620

Yves-Marie Bercé

Professeur émérite d'Histoire moderne à la Sorbonne, Yves-Marie Bercé est spécialiste de la société et des
comportements de l'époque moderne. Il est directeur honoraire de l'École nationale des Chartes et membre
de l'Institut de France. Il est notamment l'auteur de : La Naissance dramatique de l'absolutisme, 1598-1661
(Seuil), Fête et révolte (Hachette Pluriel), Le Roi caché (Fayard), À la découverte des trésors cachés, du XIVe siècle
à nos jours (Perrin), etc.

empty