Le théâtre d'Aimé Césaire ou la primauté de l'universalité humaine

À propos

Le théâtre d'Aimé Césaire n'a peut-être jamais été aussi actuel. Celui qui fut avec Léopold Senghor un des parrains de la « négritude », en se penchant sur le berceau des indépendances, avait su prophétiser pour elles la difficulté d'être et de vivre. Il ne s'agissait pas seulement en effet pour les jeunes nations africaines d'effacer les signes formels d'une aliénation politique, mais surtout de découvrir leur identité et, mieux encore, de se forger une personnalité nouvelle qui leur permette de vivre et d'agir au diapason d'un monde en pleine transformation. Dans une telle perspective, l'oeuvre de ce poète antillais devenu militant politique est doublement exemplaire (...). On a déjà beaucoup écrit sur Césaire, ses idées, sa poésie, son théâtre. Mais il manquait jusqu'ici une étude d'ensemble qui permît non seulement de saisir à la fois l'unité et la progression de l'oeuvre dramatique, mais d'en pénétrer la signification et d'en mesurer la véritable portée. L'ouvrage de Clément Mbom vient combler cette lacune. D'une lecture aisée, écrit dans un style qui sait éviter la technicité à la mode chez certains critiques, il constitue d'abord une excellente introduction au théâtre de Césaire, dont chaque pièce est située dans son contexte et analysée d'une façon claire, précise et pénétrante. Guy Michaud



  • EAN

    9782402281843

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Poids

    962 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty