Le livre en révolutions : entretiens avec Jean Lebrun

À propos

Internet fait renaître le rêve d'universalité où l'entière humanité participe à l'échange des idées. Mais suscite aussi l'angoisse de voir disparaître la culture du livre. Quel est l'avenir du livre ? Que nous apprend son passé ? Roger Chartier nous rappelle que bien des révolutions, dont celle de Gutenberg, vécues comme des menaces, ont au contraire créé opportunités et ouvertures. Il démontre pourquoi l'histoire du livre est inséparable des gestes violents qui le répriment, des autodafés à la censure ; mais aussi comment la force de l'écrit a rendu tragiquement dérisoire cette noire volonté. Ainsi, la négation de l'auteur a finalement conduit à la reconnaissance de ses droits qui sont aujourd'hui à nouveau mis en question par l'immatérialité du texte électronique. Dans cette évocation du jeu de rôles entre auteur, lecteur, éditeur et supports technique de l'écrit, Roger Chartier nous préserve de la nostalgie conservatrice comme de l'utopie naïve. Car réfléchir sur les révolutions du livre, c'est en définitive, interroger la tension fondamentale qui traverse le monde contemporain, déchiré entre l'affirmation des particularités et le désir d'universel.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Roger Chartier

  • Éditeur

    FeniXX réédition numérique (Textuel)

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    23/04/2016

  • EAN

    9782402440691

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    47 554 Ko

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty