[eBook] Revue des colleges cliniques du champ lacanien

Résumé

Contrairement à la nomenclature d´aujourd´hui du DSM où la dépression est devenue un signifiant à tout nommer, ni la psychiatrie, ni la psychanalyse n´en ont fait un terme de structure. La psychologie a repris à son compte ce terme que le discours médical avait lui-même emprunté au latin au XIVe siècle désignant « affaissement, enfoncement ». Avec la naissance de la psychanalyse, dès 1895, Freud définit les états dépressifs comme une « perte de libido » qu´il repère dans les situations de deuil et dans la mélancolie. Cette perte de libido est liée à la perte d´un objet qui concerne aussi bien l´objet aimé, que la perte d´un idéal ou une perte méconnue que le sujet éternisera dans sa plainte ou dans sa litanie mélancolique. Lacan poursuivant le travail de Freud, cerne la perte originelle que le petit d´homme rencontre dès son entrée dans le langage. Son « insatisfaction générique » (Colette Soler) est inhérente à la condition d´être parlant. Le fondement de la clinique psychanalytique repose précisément sur l´écoute et le recueil de ces dits déprimés et se doit de s´orienter dans la structure, au cas par cas, jusqu´au dire de cette perte inaugurale.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782705676537
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 266 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Nb pages copiables 27
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Nb pages imprimables 133
  • Partage Dans le cadre de la copie privée
  • Nb Partage 6 appareils
  • Poids 2 902 Ko
  • Distributeur Numilog

Série : Non précisée

empty