L'état du monde 2015 ; nouvelles guerres

,

À propos

Ce chapitre intégral est extrait de l'édition 2015 de " L'état du monde " : Nouvelles guerres, publiée sous la direction de Bertrand Badie et Dominique Vidal. L'ouverture du Mur de Berlin puis, deux ans plus tard, la disparition de l'Union soviétique mirent un terme à cette gestion bipolaire de la planète. Au point que certains crurent à l'avènement d'une architecture unipolaire du monde autour de la superpuissance victorieuse, promise au statut d'Empire américain. C'était l'époque où un Francis Fukuyama pronostiquait la " fin de l'Histoire ". Cette vision s'est révélée trompeuse. De crise en crise, la mondialisation a progressivement montré ses limites : la liberté quasi-totale donnée aux marchés a conduit à des secousses en série, de la crise asiatique (1998) à celle des subprimes (2008). Et, après le 11 Septembre, l'Empire s'est embourbé en Irak et en Afghanistan. Non seulement son déploiement de forces ne lui a pas permis de sortir de l'impasse, mais il a plongé ces deux pays dans un chaos durable et renforcé le rôle de l'Iran, tout en entachant profondément l'image de l'Amérique dans le monde. C'est dire que nous sommes entrés dans une phase historique nouvelle, dont, outre les menaces qui pèsent sur l'avenir même de la vie sur Terre, trois facteurs majeurs se conjuguent pour ébranler l'hégémonie occidentale : la crise du capitalisme financier, devenue systémique ; la poussée des pays émergents, à commencer par les " BRICS " dont le PIB cumulé dépasserait dès 2020 celui du G7 ; et l'irruption des sociétés capables de secouer les dictatures, voire de les renverser.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782707185242

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    155 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bertrand Badie

Professeur des universités à Sciences Po-Paris, Bertrand Badie s'est imposé comme l'un des meilleurs experts en relations internationales. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages qui font référence, dont La Diplomatie de connivence, L'Impuissance de la puissance et La Fin des territoires. Il codirige L'État du monde depuis sept ans.

Dominique Vidal

Dominique Vidal est maître de conférences de sociologie à l'Université Charles-de-Gaulle - Lille 3 et membre du GRACC (Groupe de recherches sur les actions et les croyances collectives). Il a notamment publié La politique au quartier. Rapports sociaux et citoyenneté à Recife (Maison des sciences de l'homme, 1998).

empty