Autoportrait de l'auteur en coureur de fond

Traduction HELENE MORITA  - Langue d'origine : JAPONAIS

À propos

Journal, essai autobiographique, éloge de la course à pied, au fil de confidences inédites, Haruki Murakami se dévoile et nous livre une méditation lumineuse sur ce bipède en quête de vérité qu´est l´homme...Depuis plus de vingt-cinq ans, Murakami court. Dix kilomètres par jour, six jours par semaine, un marathon par an. Une passion indissociable de son métier d´écrivain, qui nourrit la ténacité nécessaire à remplir ses pages blanches.Le 1eravril 1978, en plein match de base-ball, Murakami décide d´écrire un roman. Loin du mythe de l´artiste bohème, il s´impose alors une discipline spartiate. Finie la vie de noctambule dans son club de jazz et les soixante cigarettes quotidiennes, l´homme se lève tôt, se couche tôt et consacre ses journées àécrire, immobile. Le besoin d´exercice devient aussi vital que celui d´écrire. C´est le début d´une autre vocation, à trente-trois ans...Son premier marathon, il l´a couru seul, dans la chaleur suffocante d´un été grec. Mais courir va surtout lui permettre de briser la solitude de l´écrivain, à travers d´ultimes odyssées collectives, dans la douceur printanière de Boston ou les couleurs automnales de New York.Quand il ne tape pas sur son clavier, Murakami bat le pavé, et c´est ce qu´il voudrait qu´on retienne de lui, une fois la dernière ligne d´arrivée franchie : Haruki Murakami, 1949-20**, Écrivain (et coureur), Au moins il n´a jamais marché...

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714452269

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    138 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    1 918 Ko

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Haruki Murakami

Né à Kyoto en 1949, Haruki Murakami est le traducteur japonais de Scott Fitzgerald, Raymond Carver et John Irving. Ne supportant pas le conformisme de la société japonaise, il s'est expatrié en Grèce, en Italie puis aux États-Unis. En 1995, après le tremblement de terre de Kobe et l'attentat du métro de Tokyo, il a décidé de rentrer au Japon. Haruki Murakami a rencontré le succès dès la parution de son premier roman, Écoute le chant du vent (1979), qui lui a valu le prix Gunzo. Suivront notamment Chroniques de l'oiseau à ressort, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil, Les Amants du Spoutnik, Kafka sur le rivage et Le Passage de la nuit. Il signe aujourd'hui une trilogie, 1Q84, dont les deux premiers tomes ont paru chez Belfond en 2011 et le dernier tome sortira en 2012. Plusieurs fois favori pour le prix Nobel de littérature, Haruki Murakami est aujourd'hui un auteur culte au Japon et son ½uvre est traduite dans plus de trente pays.

empty