Le retour de Bouvard et Pécuchet

À propos


Paru au Rocher en 1996, Le Retour de Bouvard et Pécuchet n'était plus disponible depuis plusieurs années. Il s'inscrit parfaitement dans la collection Remake et l'inaugure au mieux.

À sa mort, en 1880, Gustave Flaubert laissait inachevés Bouvard & Pécuchet. On a donc imaginé qu'une centaine d'années plus tard, ceux-ci étaient, un instant, de retour.

Ainsi Frédéric Berthet présentait-il en 1996 Le Retour de Bouvard & Pécuchet, cinquième et dernier de ses livres publiés en l'espace de dix ans. Cette réédition accompagnée des notes de l'auteur, inédites à ce jour, se propose d'ouvrir une nouvelle perspective. Et, dans ce cas précis, quel meilleur révélateur d'expérience que le, va-et-vient de l'écriture, d'une oeuvre à l'autre ? Bouvard et Pécuchet furent les acteurs d'une farce encyclopédique sans limites. En habits de circonstance, ils traversent ici et sans ambages la scène des années 1980. Un hommage au style de Flaubert comme à l'actualité de son oeuvre, sur le mode des contes drolatiques d'autrefois, candides et enfantins.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714458742

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    117 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    2 085 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Frédéric Berthet

Né en 1954, Frédéric Berthet est l'auteur de deux recueils de nouvelles, Simple journée d'été (Denoël, 1986) et Felicidad (Gallimard, 1993), d'un roman, Daimler s'en va (1988), d'une chronique, Paris-Berry (Gallimard,1993) et d'un essai, Le Retour de Bouvard et Pécuchet (Le Rocher, 1996). Ses amis le considéraient comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération. Disparu en décembre 2003, il a laissé un colossal volume d'écrits divers, d'esquisses et de fragments, véritable creuset de son oeuvre, publié chez Gallimard en 2006 sous le titre Journal de Trêve.

empty