Les non frères au pays de l'égalité

À propos

La France serait-elle plus fraternelle qu'égalitaire ?
La République a beau se proclamer une et indivisible, elle n'a cessé de classifier et de hiérarchiser les citoyen.ne.s depuis sa fondation. Qui reconnaît-elle comme frères et qui laisse-t-elle dans l'angle mort de l'égalité ? Pourquoi continue-t-elle à se définir à travers un mot, fraternité, qui charrie une conception excluante de la démocratie ?
Répondre à ces questions et lever le tabou sur le péché originel d'une République fraternelle est indispensable pour expliquer la persistance contemporaine des inégalités. Réjane Sénac analyse la façon dont la frontière entre frères et non-frères - femmes, non-binaires, non-blanc.he.s - se redessine au lieu de disparaître. Alors que l'application du principe d'égalité reste inconditionnelle pour les uns, elle est associée à l'accomplissement de performances économiques et sociales pour les autres.

Sommaire

Introduction : Le mythe de l'égalité à la française.

Chapitre 1 - Des preuves du meurtre originel de l'égalité pour les non-frères.
Quelle égalité pour les non-frères ?
L'homogénéité est-elle une condition de l'égalité ?
Fin du cycle juridique ?
Cohabitation du surmoi égalitaire et du ça inégalitaire.

Chapitre 2 - Du meurtre contemporain de l'égalité par une complémentarité marchandisée.
La performance de la mixité ou la complémentarité rentable.
Quand l'égalité devient une option.

Conclusion - Libérer l'égalité de la fraternité et du marché.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Vie politique française autre

  • EAN

    9782724620023

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    158 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    942 Ko

  • Distributeur

    C.D.E.

  • Support principal

    ebook (ePub)

Réjane Sénac

Chargée de recherche CNRS au CEVIPOF, Réjane Sénac enseigne à Sciences Po. Elle est membre du comité de pilotage du programme de recherche et d'enseignement des savoirs sur le genre - PRESAGE et du conseil scientifique de l'Institut Émilie du Châtelet. Elle est notamment l'auteur de L'égalité sous condition (Presses de Sciences Po, 2015) et de L'invention de la diversité (Puf, 2012).

empty