Introduction à l´économie politique (postface Louis Janover)

Traduit de l'ALLEMAND par JACQUELINE BOIS

À propos

La crise qui frappe l'économie mondiale depuis 2007-2008 confirme la logique éminemment destructrice de la dynamique d'accumulation du capital dont Rosa Luxemburg donne l'histoire et l'analyse toujours pertinente.

De 1907 à 1913, Rosa Luxemburg, militante et théoricienne de la gauche révolutionnaire, donne des cours d'économie politique à l'école centrale du parti social-démocrate d'Allemagne. Alors que ce dernier se montre de plus en plus complaisant à l'égard d'un système qui conduit tout droit à la Première Guerre mondiale, Rosa Luxemburg fait ressortir les contradictions insurmontables du capitalisme, son inhumanité croissante, mais aussi son caractère transitoire. Son regard acéré, qui ne perd jamais de vue les avancées scientifiques et critiques des penseurs de son temps, embrasse les formes d'organisations sociales les plus variées, depuis le « communisme primitif » jusqu'au dernier-né des modes d'exploitation, le capital « assoiffé de surtravail ».
Dans ces leçons, qui s'inscrivent dans le droit-fil de la critique de l'économie politique de Marx comme du Manifeste communiste, Rosa Luxemburg nous met face à l'alternative qui s'impose aujourd'hui avec plus d'insistance que jamais : socialisme ou chute dans la barbarie !

Avec sa postface, Louis Janover (collaborateur de Maximilien Rubel à l'édition des OEuvres de Karl Marx dans la « Pléiade »), restitue toute sa portée critique à la pensée de Rosa Luxemburg. Une nouvelle introduction des éditeurs, une synthèse sur « L'intégralité d'une oeuvre » et, en appendice, chronologie, notices et dessinent le cadre historique et politique de la vie de cette internationaliste irréductible.
Dans une époque profondément marquée par l'amnésie historique, lire Rosa Luxemburg ce n'est pas s'en tenir à un rapport immédiat à un présent insaisissable - rapport illusoire qu'entretient en permanence la domination du Capital. C'est accepter de repenser l'histoire et le combat pour l'émancipation d'un point de vue radicalement différent. C'est aussi replonger dans ce que pouvait représenter une authentique éthique de l'émancipation, un combat collectif et international qui, sous quelque forme qu'il se manifeste, que ce soit dans la dénonciation de l'hypocrisie réformiste, exprime toujours « l'impératif catégorique de bouleverser tous les rapports où l'homme est un être dégradé, asservi, abandonné, méprisable » et donc une indéfectible volonté de mettre à bas le système social qui reproduisait ces rapports.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique > Epoque contemporaine


  • Auteur(s)

    Rosa Luxemburg

  • Traducteur

    JACQUELINE BOIS

  • Éditeur

    Agone

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    09/02/2022

  • EAN

    9782748904796

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    528 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg (1870-1919) est née à Zamosc (Pologne) au sein d'une famille de commerçants juifs. Elle fait ses études à Varsovie mais est contrainte à l'exil en Suisse en raison de ses liens avec les mouvements socialistes révolutionnaires. En 1898, elle s'installe en Allemagne. Lors de la révolution russe de 1905, elle regagne clandestinement la Pologne où elle organise la propagande révolutionnaire. Arrêtée puis libérée, elle revient en Allemagne où elle écrit son ouvrage majeur : L'accumulation du capital. Durant la Première Guerre mondiale, son engagement pacifiste lui vaut d'être incarcérée presque sans discontinuité jusqu'en 1918. A sa libération, elle participe à la création du parti communiste allemand et à l'insurrection spartakiste de janvier 1919 à Berlin. Au lendemain de la répression sanglante, elle est de nouveau arrêtée. Le 15 janvier 1919, Rosa Luxemburg est assassinée.

empty