[eBook] Les pieds dans l'eau

Résumé

« La rivière est calme qui sommeille plus longtemps que les hommes. » Les pieds dans l´eau est un des plus beaux textes de René Fallet. Son éloge de la pêche, alerte et rabelaisien, égalitaire et subversif, n´est qu´un prétexte pour chanter et enchanter la vie. Cette « autobiographie halieutique », mêlant sans vergogne réel et imaginaire, taquine la philosophie, chahute la littérature et lutine la poésie pour mieux proclamer le droit aux plaisirs les plus simples : « Vous n´avez jamais vu l´aube. La vraie. Pas celle du premier train de banlieue. Seul le pêcheur sait le goût exact du matin, le goût du pain et celui du café de l´aurore. Il a, seul, ces privilèges exorbitants. Né subtil, il n´en parle pas. Il garde tout cela pour lui. C´est un secret entre le poisson et lui, l´herbe et lui, l´eau et lui. » « René Fallet, a noté un jour Antoine Blondin, a le goût et le sens des mots, ce besoin de formuler les sensations, les réflexions qui convertit le bonheur d´écrire en bonheurs d´écriture. » Il ne serait pas étonnant que Fallet ait écrit Les pieds dans l´eau pour donner raison à Blondin !

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782749119281
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 89 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 1 756 Ko
  • Distributeur Editis

Série : Non précisée

René Fallet

« Né en 1927. Petit-fils de paysan bourbonnais. Fils de cheminot. A été journaliste.ÿEst écrivain. Moustachu. » C'est avec ses mots que se décrivait lui-même René Fallet (1927-1983). En 1944, alors qu'il n'a pas 17 ans, il s'engage dans l'armée et, à sa démobilisation, en 1945, il devient journaliste grâce à l'aide de Blaise Cendrars. Son premier roman, Banlieue Sud-Est , crée l'événement lors de la rentrée littéraire 1947, mais c'est avec la publication de Paris au mois d'août, pour lequel il reçoit le prix Interallié, qu'il devient réellement une figure du paysage littéraire français. Au Beau Rivage, publié en 1970, a lui reçu le prix de l'Humour.

empty