Femmes claires ; hommes foncés ; les racines oubliées du colorisme

À propos

La couleur de la peau, avant de devenir une marque de race et d´esclavage, possédait un autre sens identitaire ... d´ordre sexuel. La femme est pâle par rapport à l´homme qui, lui, est plutôt brun-rouge en raison d´une présence accrue de mélanine et de sang dans les tissus cutanés; le visage féminin affiche un plus grand contraste lumineux, c´est-à-dire la luminosité du teint relativement à celles des lèvres et des yeux. Ces différences sexuelles se perdent aujourd´hui dans un monde de plus en plus multiethnique...

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782763710334

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    202 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 191 Ko

  • Distributeur

    Demarque

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty