si la main droite de l'écrivain était un crabe

À propos

C'est en 1993 qu'Éric Chevillard fait paraître sa Nébuleuse du crabe, un livre étape dans la construction de son fantastique. Crab, le personnage principal, est une forme, une durée, un système d'idée, une critique de Léonard de Vinci.
Mais, avec Chevillard, les personnages de roman ne s'arrêtent pas au livre qui les fait naître.
Ici, l'auteur inventeur de Crab est aux prises avec son propre personnage. Des voix contestent, assaillent, commentent. Une journaliste de radio veut à tout prix une réponse à des questions insolubles.
Et tout d'un coup, nous voilà sur la piste vertigineuse d'une critique du roman...
Manière de saluer ici la parution de Dino Egger, le nouveau livre d'Éric Chevillard chez Minuit (l'éditeur), ainsi que le 3ème tome annuel de son Autofictif, le célèbre triptyque lancé chaque minuit (l'heure).
Qui a a dit que la littérature contemporaine n'autorise pas le rire ?
Je remercie profondément Eric d'avoir bien voulu être présent avec nous dès le début de l'expérience publie.net... A lire aussi sur publie.net : Dans la zone d'activité. On peut visiter aussi sa page auteur sur le site des éditions de Minuit, mais surtout la vue d'ensemble que propose Even Doualin sur le site eric-chevillard.net.


FB

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782814500181

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Eric Chevillard

Éric Chevillard est né en 1964 à La Roche-sur-Yon. Il publie principalement aux Éditions de Minuit à partir de la fin des années 1980. De 2011 à 2017, il remet la tradition du feuilleton au goût du jour dans Le Monde des livres. Sa chronique hebdomadaire y est illustrée par Jean-François Martin. Son roman Le Vaillant Petit Tailleur a reçu le prix Wepler en 2004. En 2014, il est lauréat du prix Vialatte pour l'ensemble de son œuvre. Son blog, L'Autofictif, dans lequel il publie quotidiennement, fait l'objet d'une publication annuelle aux éditions L'Arbre Vengeur depuis 2009. Dernier roman paru, Ronce-Rose (Minuit).

empty