À propos

" J'avais trop bu et Pialat était mort. J'avais appris ça dans la soirée. Les petites dormaient à l'étage. Après le repas je les avais bordées. J'avais eu un mal de chien à les laisser seules, là-haut, dans le noir de leur chambre, à m'arracher à leurs visages paisibles, leurs fronts pâles, leurs mains fines posées sur la couverture. "

Ils sont sonnés, lessivés, cassés. Un souffle suffirait à les faire tomber. Chauffeur de taxi, infirmière, ex-taulard ou vendeuse dans une station-service, peu importe : ils restent invaincus.

Avec ce recueil, Olivier Adam s'impose d'emblée comme un nouvelliste hors pair.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Olivier Adam

  • Éditeur

    Olivier (L')

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    03/02/2014

  • Collection

    Littérature Française

  • EAN

    9782823604627

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 283 Ko

  • Diffuseur

    Média Diffusion

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Olivier Adam

Né en 1974, Olivier Adam vit actuellement à Paris. Son premier roman, Je vais bien, ne t'en fais pas (Le Dilettante, 2000), a été adapté pour le cinéma par Philippe Lioret avec Mélanie Laurent. Olivier Adam a participé à l'écriture du scénario et le film a obtenu deux césars en 2007. Ce premier livre ouvre un diptyque sur le thème de la disparition, qui se poursuit avec À l'ouest (Éditions de l'Olivier, 2001). Également scénariste (notamment Welcome, avec Vincent Lindon) et auteur pour la jeunesse, Olivier Adam a ensuite écrit Poids léger (Éditions de l'Olivier, 2002), adapté au cinéma par Jean-Pierre Améris, Passer l'hiver (Éditions de l'Olivier, 2004), qui a reçu le Goncourt de la Nouvelle, Falaises (Éditions de l'Olivier, 2005), À l'abri de rien (Éditions de l'Olivier, 2007), prix France Télévision, Des vents contraires (Éditions de l'Olivier, 2009), prix RTL-LiRE et adapté en 2011 par Jalil Jespert avec Benoît Magimel, Le Cœur régulier (Éditions de l'Olivier, 2010), adapté par Vanja D'Alcantara avec Isabelle Carré, Les Lisières (Flammarion, 2012), Peine perdue (Flammarion, 2014), La Renverse (Flammarion, 2016), Chanson de la ville silencieuse (Flammarion, 2018), La Tête sous l'eau (Robert Laffont, 2018), Une partie de badminton (Flammarion, 2019), Les Roches rouges (Robert Laffont, 2020), Tout peut s'oublier (Flammarion, 2021), Dans la nuit blanche (Robert Laffont, 2021), Des pouvoirs pas super (Flammarion-Jeunesse, 2022) et Dessous les roses (Flammarion, 2022).

empty