Eugénie Grandet

À propos

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Honoré de Balzac. Roman intégré dans les "Études de moeurs", série des "Scènes de la vie de province" de "La Comédie humaine". Dans la ville de Saumur, le terrible père Grandet a réuni, grâce à d'heureuses spéculations, une fortune qu'il augmente avec une héroïque et atroce avarice. Sa fille Eugénie est un être d'une lumineuse beauté à l'âme noble et délicate. Arrive un jeune parisien, Charles Grandet, neveu du père Grandet. Son père vient de se faire sauter la cervelle à la suite d'une retentissante faillite de quatre millions. Eugénie s'éprend passionnément de ce cousin qui semble lui aussi l'aimer. Mais Charles doit partir pour tenter de faire fortune aux Indes. Eugénie lui confie, en secret, l'or que lui a donné son père. Informé, le vieil avare entre en fureur et l'enferme dans sa chambre. Il ne se réconcilie avec elle que lorsque son épouse meurt. Les années passent, Charles ne donne pas de nouvelles mais Eugènie reste fidèle à son amour. Le père Grandet meurt à son tour, laissant un héritage considérable à sa fille. Charles finit par revenir à Paris mais il ne pense plus à sa cousine, ignore son immense fortune, et se laisse entraîner dans un médiocre mariage d'intérêt. Eugénie paie les anciennes dettes du père de Charles. Elle refuse tout mariage et finit sa vie dans la solitude, consacrant sa fortune à des oeuvres de charité.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782824907024

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée informations_techniques_usage_sans_restriction

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée informations_techniques_usage_sans_restriction

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée informations_techniques_usage_sans_restriction

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Honoré de Balzac

1799-1850
Né à Tours, dans un milieu bourgeois, Balzac est pensionnaire chez les Oratoriens de Vendôme, puis dans deux établissement parisiens. En 1819, il abandonne le droit pour se consacrer à la littérature et comme à écrire sous des pseudonymes. En 1825, ses insuccès l'amènent à se lancer dans les affaires (imprimerie, fonderie de caractères). Malgré l'aide de Mme de Berny, de quinze ans son aînée avec qui il entretient une liaison qui lui fait une place dans le monde, il connaît de graves difficultés financières. Ses premiers succès auprès du grand public sont, en 31, La Peau de chagrin et trois ans plus tard, le Père Goriot. C'est en 1842 qu'il adopte pour son oeuvre le titre de Comédie Humaine.Il vient d'épouser Mme Hanska, riche veuve polonaise, avec qui il entretient depuis plusieurs années une liaison amoureuse, losrqu'il meurt à l'âge de cinquante ans.
Balzac pensait que chaque individu dispose d'une réserve limitée d'énergie: en vivant intensément, l'homme brûle sa vie. Son destin a illustré de façon dramatique le symbole de la Peau de chagrin.

empty