le wagon à vaches

À propos

Le wagon à vaches « peut se définir comme le journal d'un prisonnier de l'après-guerre - un homme quelconque -, enfermé dans son petit métier, dans des fréquentations médiocres et des souvenirs banals, captif de sa ville. Incompréhensible. », écrivit cet enragé civil, qui méprisa le monde des lettres qui le lui rendit bien. Malheureusement pour la littérature, un grand écrivain était né. Et il est mort, en cherchant le plus court chemin d'un point à un point virgule. Hyvernaud décrivait avec une ironie trop aigüe pour l'époque, la condition de prisonnier de l'après-guerre.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782842633554

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    207 Pages

  • Poids

    675 Ko

  • Distributeur

    Le dilettante

  • Diffuseur

    Le dilettante

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Hyvernaud

Georges Hyvernaud, né le 20 février 1902 à Saint-Yrieix-sur-Charente près d'Angoulême et mort le 24 mars 1983 à Paris, est un écrivain et poète français. Il est principalement connu pour ses deux récits, Le Wagon à vaches (1953) et surtout La Peau et les Os (1949), qui, mal accueilli par la critique lors de sa pré-publication dans la revue Les Temps modernes, lui valut l'admiration d'auteurs tels que Henri Calet, René Étiemble ou encore Raymond Guérin.
Écrivain rare et confidentiel, qui s'est soigneusement tenu à l'écart des milieux littéraires, Georges Hyvernaud a été quasiment oublié durant près de trente ans. L'importance de son ½uvre est réévaluée depuis le milieu des années 1980.

empty