[eBook] Tolerance et la vertu (la)

Résumé

Y a-t-il des locomotives dans l'histoire ?« Un effet de la Terreur, écrivait en 1797 Adrien Lezay, fut de détruire les anciennes habitudes, et de donner aux nouvelles coutumes autant de force que l'habitude eût pu le faire. Dix-huit mois de Terreur suffirent pour enlever au peuple des usages de plusieurs siècles, et pour lui en donner que plusieurs siècles auraient eu peine à établir. Sa violence en fit un peuple neuf. »« Rien de plus évidemment faux, répliquait Benjamin Constant ; les ennemis de la république s'emparent habilement de la réaction que la Terreur a causée. C'est de la mémoire de Robespierre que l'on se sert pour insulter aux mânes de Condorcet. La Terreur a préparé le peuple à subir un joug quelconque ; elle l'a rendu indifférent, peut-être impropre à la liberté. »Est-il possible de contraindre à la « vertu », comme le croyaient Platon et Saint-Just ? En revanche, la « tolérance » est-elle justifiée en soi, ou bien serait-elle une forme subtile d'acceptation de l'ordre établi ? Voilà le dilemme indiscret que ce livre un peu à contre-courant voudrait esquisser.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782843211768
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 1 208 Ko
  • Distributeur Harmonia Mundi

Luciano Canfora

  • Naissance : 5-6-1942
  • Age : 77 ans
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Luciano Canfora, intellectuel réputé notamment pour ses travaux récents sur la démocratie, enseigne l'histoire ancienne à l'université de Bari. Parmi ses nombreux ouvrages traduits en français, citons La Véritable Histoire de la bibliothèque d'Alexandrie (Desjonquères, 1988), Le Mystère Thucydide (Desjonquères, 1997), L'Imposture démocratique (Flammarion, 2003), La Démocratie : histoire d'une idéologie (Seuil, 2006), Exporter la liberté : l'échec d'un mythe (Desjonquères, 2008).

empty