Baby love

Traduction MIMI PERRIN  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Fin des années 1970, quatre adolescentes confrontées à la maternité : Sandy, mariée à un paumé de dix-neuf ans peu concerné par son rôle de père ; Tara, produit d'une famille désunie, seule avec son enfant ; Wanda, toujours fêtarde malgré un bébé de trois mois ; Jill, enceinte, et dans la peur de l'annoncer à ses parents. Un même amour maternel unit ces jeunes filles : leur bébé, c'est leur seule réussite, l'unique preuve de leur importance. Elles le nourrissent, le dorlotent, le déguisent, jouent avec comme à la poupée, le malmènent, aussi. Sur les marches d'une laverie automatique, leur lieu de rendez-vous favori, elles se racontent leurs histoires et parlent télé, cinéma, magazines... Jusqu'à ce que la venue de deux femmes en quête d'enfants fasse basculer ces vies d'une banalité à la fois touchante et terrifiante. Avec ce premier roman paru en 1981 aux États-Unis, Joyce Maynard signe un subtil portrait – toujours d'actualité – de l'Amérique profonde.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Joyce Maynard

  • Traducteur

    MIMI PERRIN

  • Éditeur

    Philippe Rey

  • Date de parution

    11/04/2013

  • Collection

    Roman étranger

  • EAN

    9782848762975

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Poids

    1 064 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    E-Diffusion Seuil

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782848762975

Joyce Maynard

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Auteur de plusieurs romans et essais (dont Long week-end), elle est également collaboratrice de multiples journaux, radios et magazines. Surnommée lors de ses débuts fracassants en 1972 la Françoise Sagan américaine, elle est également connue pour sa relation avec J.D. Salinger alors qu'elle avait 18 ans, relation douloureuse sur laquelle elle est revenue dans son autobiographie vingt ans plus tard (Et devant moi, le monde).

empty