À propos

Il s'agit de ceux qu'on a appelés les enfants d'après-guerre, nés en grand nombre après la Libération, sitôt revenu le goût de vivre.De tout ce qui est arrivé après (les autos, l'électroménager, les supermarchés, les vacances, les voyages, la télévision, bref, le progrès et la vie moderne) les parents ont mesuré l'aubaine qui les soulageait de la dureté d'avant et, comme ils en avaient l'habitude, ils ont travaillé pour pouvoir en profiter.

Pour les enfants d'après-guerre, c'était comme si le progrès était né avec eux et grandissait avec eux, ils sont les seuls à avoir vu et vécu tant de différences entre leur début et leur fin.

Aujourd'hui, ils sont comme la fin d'une série. Ils gardent la mémoire de ce qui était et qui est enfoui profondément. C'est ce qui reste.

C'est avec son premier livre Hôpital silence (éditions de Minuit, 1985), alliant témoignage et sens de l'écriture, qu'elle attire l'attention de Marguerite Duras qui reconnaît en elle une alliée, une parente en littérature. Elle publie ensuite le récit L'Attente (1989), Nous deux (1993, prix Rossel) et À l'étranger. Aux Impressions Nouvelles, elle a déjà publié De fer et de verre, la Maison du peuple de Victor Horta.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782874498343

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Poids

    1 484 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Nicole Malinconi

Nicole Malinconi, italo-belge, vit en Belgique. Son expérience d'assistante sociale dans un service d'obstétrique et sa découverte d'écrivains tels que Nathalie Sarraute et Marguerite Duras lui donne l'occasion de publier son premier livre, Hôpital silence (Minuit, 1985), salué par une critique unanime. Marguerite Duras en fera la critique, et préfacera une nouvelle édition de l'ouvrage. Elle a reçu de nombreux littéraires, dont le prix Rossel (Belgique).
Déjà publié(s) :Nicole Malinconi a également publié, en Belgique : Nous deux (1993), Da Solo (1997), Rien ou presque (1997), La porte de Cézanne (2006). Vous vous appelez Michelle Martin (Denoël, 2008), consacré à la femme de Dutroux, a soulevé de nombreuses polémiques. Et aux éditions de l'Aube : Au bureau (2007) ; Gueules cassées. Scènes de la mondialisation (novembre 2010).

empty