Portrait nu

À propos

Christine Aventin est lectrice de Bataille : l'acte sexuel est une expérience de la transgression tout comme l'écriture est une pratique transgressive du langage. Elle est aussi lectrice de Jelinek : Il ne peut y avoir de langue spécifiquement féminine du plaisir et de l'obscénité, parce que l'objet de la pornographie ne peut développer de langue qui lui soit propre.
C'est dans cet interstice qu'elle a écrit Portrait nu, un roman qui impose autant qu'il réfute la possibilité de faire un récit à partir d'une expérience pornographique au féminin, c'est-à-dire de donner la parole à l'objet sexuel au moment précis où il en est fait usage. Il en résulte non un texte de plaisir - travaillé en vue d'une pratique confortable de la lecture -, mais un texte de jouissance dont la lecture nous met dans un état de perte.
À PROPOS DE L'AUTEURE
Christine Aventin a connu à quinze ans son quart d'heure de gloire, avec un roman dont le titre lui échappe. Elle en est toujours restée un peu gauche : un écrivain contrarié. Portrait nu a paru pour la première fois en 2005 aux éditions du Cercle. A disparu presque aussitôt dans un dépôt de bilan. Le revoici, comme le furet de la chanson, enrichi de la nouvelle La mort quand elle veut qui en éclaire la genèse.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Erotisme

  • Auteur(s)

    Christine Aventin

  • Éditeur

    Weyrich

  • Date de parution

    02/05/2022

  • EAN

    9782874897115

  • Disponibilité

    Disponible

  • Poids

    532 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    2044181

Christine Aventin

Christine Aventin est une fille un peu gauche - un écrivain contrarié. De genre littéraire fluide, elle écrit des romans poétiques, de la poésie narrative et des essais fictions. Elle a reçu en 2017 le Prix Quinquennal de l'Essai pour Breillat des Yeux le Ventre - une exaltation autour du cinéma de Catherine Breillat. Au même moment que FéminiSpunk, comme un diptyque, elle a publiéScalp, poèmes autopsiques (L'Arbre à paroles, coll. « iF », 2021).

empty