Les personnifications du Québec : entre fiction et théorie

(Direction)

À propos

Tracer les contours d'une forme pour la faire exister, pour exister à travers elle, c'est là un acte auquel chacune et chacun s'adonne spontanément, au moment de prendre la parole. Au sein de textes de fiction et de textes d'idées, il arrive à des autrices et à des auteurs de personnifier le Québec. Le cadre familial se présente bien souvent comme une référence pour donner une forme à cette entité floue que constitue la nation québécoise : elle devient alors dans l'écriture un enfant, un fils, une mère, une femme, ou encore un objet ou une figure. La personnification se présente ainsi comme une modalité du passage du politique au poétique, et vice versa, qu'il s'agit ici d'interroger. C'est pour cerner ce geste-là, et pour étudier quelques cas de personnifications, que des chercheuses et des chercheurs en études québécoises sont réuni·es dans cet ouvrage.
D'un chapitre à l'autre, c'est la question de la communauté qui est abordée. Les études rassemblées dans ce collectif s'intéressent notamment aux désirs que la critique projette sur les oeuvres littéraires, lorsqu'elle retrouve ou rejette la figure d'un pays repéré dans le texte. On se penche aussi sur la définition ou la redéfinition du Québec proposée par différents essayistes, on étudie quelques cas de personnifications dans les textes d'hier et d'aujourd'hui, voire on se prête au jeu d'en proposer de nouvelles. Dans le cadre d'un entretien qui clôt ce livre, une écrivaine et un écrivain réfléchissent à ces questions depuis leur pratique d'écriture littéraire et de recherche.



  • EAN

    9782895187653

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    262 Pages

  • Poids

    17 059 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (pdf)

empty