Et fuir encore

À propos

Fils natif, oublié, du Québec et fils adoptif, méconnu, du Manitoba où il a vécu sa vie d'adulte, Rossel Vien a fait une entrée remarquée en histoire et en littérature. En 1955, il fait paraître Histoire de Roberval, coeur du lac Saint-Jean, qui préfigure une conception moderne de l'essai historique, saluée par nul autre que Lionel Groulx.

En 1960, il publie, dans les Écrits du Canada français, un récit autobiographique « Un homme de trente ans » sous le pseudonyme de Gilles Delaunière, car le sujet homosexuel du texte, à une époque où la Révolution tranquille n'a pas encore balayé la vieille moralité, semble nécessiter l'anonymat. Le récit est applaudi par Gilles Marcotte et Gérald Godin.

/> En 1972, toujours sous pseudonyme, Vien publie son premier recueil de nouvelles, Et fuir encore, chez Hurtubise dans la collection L'arbre qui a accueilli Anne Hébert, Gabrielle Roy, Jacques Ferron, Yves Thériault... Une fois de plus, la critique s'exclame. Réginald Martel estime que ces nouvelles « sont parmi les meilleures qui s'écrivent ici » ; Roger Duhamel qualifie l'auteur d'« écrivain authentique, déjà sûr de ses moyens ».

Cette réédition de Et fuir encore devrait réhabiliter la mémoire et l'oeuvre de Rossel Vien et rappeler, s'il est besoin, que l'auteur peut être reconnu comme un précurseur de l'essai historique moderne et tenu pour un des pionniers de l'écriture homosexuelle au Québec.

  • EAN

    9782924915110

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    186 Pages

  • Poids

    1 239 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Demarque

  • Entrepôt

    Entrepot Numérique

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Sommaire relié au texte

    Oui

empty