[eBook] Je t'aime affreusement ; lettre fictive

Résumé

Si Marina Tsvetaeva (1892-1941) compte aujourd'hui parmi les grands poe?tes russes du XXe sie?cle, on le doit au destin et au tempe?rament hors du commun de sa fille, Ariadna Efron (1912-1975), seule survivante d'une famille broye?e par la Terreur stalinienne. Apre?s seize ans de Goulag, elle consacre les vingt dernie?res anne?es de son existence a? faire publier l'oeuvre de Marina. La « fille prodige » deviendra le premier e?diteur de sa me?re. Je t'aime affreusement est une lettre fictive qu'Ariadna aurait pu e?crire, depuis le premier jour de sa libe?ration, en 1955, jusqu'a? sa mort, en 1975. Une lettre d'outre-tombe adresse?e a? celle qui est morte depuis longtemps pour lui dire ce qu'elle n'a jamais su : les sentiments qu'elle, Alia, a e?prouve?s aupre?s d'une me?re a? la personnalite? excentrique et exalte?e, qui lui a transmis le meilleur et le pire, le gou?t de la litte?rature et la condamnation a? l'exil. Une lettre ou? elle laisserait enfin e?clater sa cole?re, face a? l'injustice, face au sacrifice d'une vie voue?e a? ce seul devoir : sauver de l'oubli la poe?sie de Marina Tsvetaeva. Pour y dire aussi l'impuissance, le pardon, et le myste?re d'un pe?re absent. Pour faire entendre la voix de cette fillette aux grands yeux bleus, qui a ve?cu a? l'ombre de sa me?re, a? l'ombre de l'histoire. Ce roman suscite une multitude de questions impliquant la maternité, la condition de la femme, et l'enfance?: comment être mère lorsqu'on a soi-même eu une enfance difficile?? Lorsqu'on a soi-même été brisé par le totalitarisme, comment être parents dans une société encore chargée de son passé?? Que faire pour concilier la nécessité de vivre décemment en allant travailler à l'étranger, et le suivi affectif et éducatif que l'on doit à son enfant resté en Bulgarie?? Mères est construit comme un cycle de récits mettant en scène, à chaque histoire, un adolescent?: Andreia, dont la mère est cloîtrée dans une dépression frisant la folie, Lia qui ne vit que par la danse, Dana, habitant seule avec son père alcoolique, Alexandre, enfant adopté, Deian, qui souffre d'être séparé de sa soeur jumelle, Kalina, qui a la charge de sa grand-mère... Dans leurs souffrances, tous trouvent réconfort auprès de Yavora, leur nouvelle professeure. La personnalité de la jeune femme se construit et se dessine au fil des narrations, tel un puzzle. Yavora les écoute, Yavora leur permet de vivre malgré tout, et trouve toujours une issue aux problèmes. Mais un jour, elle vient leur annoncer une nouvelle qui bouleversera à jamais leur vie. Et ce seul amour se transformera alors en haine.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782940628308
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 176 Pages
  • Action copier/coller Non
  • Action imprimer Non
  • Partage Dans le cadre de la copie privée
  • Nb Partage 6 appareils
  • Poids 2 088 Ko
  • Distributeur C.D.E.

Série : Non précisée

Estelle Gapp

Formée à la philosophie et au théâtre, Estelle Gapp collabore depuis dix ans à l'émission « Ça peut pas faire de mal » de Guillaume Gallienne sur France Inter. En 2017, elle a produit, sur France Culture, un documentaire consacré à Ariadna Efron.ÿCe texte, Je t'aime affreusement, est né d'un projet de lecture radiophonique, à mi-chemin entre la biographie et la dramaturgie, entre réalité et fiction.

empty