Bloody Lily - Sous l'emprise du vampire - 6

À propos

Extrait

Il est plus de minuit, je peux presque sentir les ondes du téléphone portable collé à mon oreille, mon corps n’est que frissons, mon cœur bat la chamade et je ne suis pas certaine d’avoir saisi la teneur des propos tenus par Wilma Astair.
– Qu’est-ce… qu’est-ce que tu viens de dire, Wilma ?
– Je crois savoir qui est ton vrai père, répète-t-elle.
Je serre le smartphone dans ma main, m’efforce de contrôler le trouble qui s’empare de moi. Je passe le doigt sur le bout de papier que Wilma a dû glisser dans la poche de mon blouson quand nous nous sommes croisées à la fac. Les lettres arrondies tracées par la jeune femme dansent devant mes yeux :
Je sais des choses que je ne peux dire qu’à toi…
C’est à cause de ce message mystérieux que, malgré l’heure tardive, je n’ai pas hésité à composer le numéro indiqué à sa suite. À présent, j’ai peur de ne pas arriver à m’exprimer, les mots sont bloqués dans ma gorge, je suis à la fois effrayée par la situation et follement désireuse d’écouter Wilma me parler de mon… père biologique. Comment peut-elle détenir des informations sur cette personne que je n’ai moi-même jamais connue ? Des enceintes de mon ordinateur, la voix de Kurt Cobain fredonne le refrain de About A Girl, j’inspire de l’air, puis expire, avant de lâcher d’une voix étranglée :
– Raconte-moi, je n’y comprends rien.
Un court silence s’ensuit, qui me semble néanmoins interminable, et durant lequel j’entends le bourdonnement obsédant du flux sanguin pulsant dans mes tympans.
Wilma s’éclaircit enfin la voix :
– J’imagine que c’est difficile à croire, Lily, mais ton père est un vampire mythique nommé Toby Litell.
Autour de moi, le temps se fige. Ces paroles prononcées d’une voix naturelle par mon énigmatique interlocutrice ont sur moi un effet paralysant. Moi, Lily Cooper, je serais la fille d’un… vampire. J’ai l’impression d’étouffer, c’est impossible !
Inimaginable !
Wilma se trompe certainement de personne. Ou alors elle est complètement… folle.
– Lily ? Tu es toujours là ?
– Arrête de te moquer de moi, répliqué-je sur un ton hésitant. Je ne sais pas ce que tu cherches mais…
– Je ne me moque pas de toi, coupe-t-elle gentiment. Et je ne cherche rien. Je veux juste t’aider. Tu comprends ?
Je n’en peux plus de comprendre, là, c’est trop !
– Alors disons qu’il doit y avoir une erreur, c’est insensé, je…
Je m’interromps, brusquement très mal à l’aise. Wilma a l’air vraiment sérieuse et je ne sais plus quoi dire. J’ai envie de me boucher les oreilles, de disparaître sous terre, de m’endormir et de me réveiller longtemps après… À la fin du cauchemar !
– Crois-moi, Lily, je n’invente rien. Ton père a disparu le jour de ta naissance, il y a vingt-cinq ans…
Je suis bouleversée. Comment Wilma peut-elle être au fait de telles choses sur moi ? Et si c’est vrai, suis-je humaine ? Ou est-ce que cela fait de moi un monstre ?
Le portable toujours plaqué à l’oreille, je me dirige vers la salle de bains pour m’observer dans le miroir. J’inspecte mes yeux, mes dents… tout est normal. Pas de regard lumineux, pas de crocs, c’est rassurant.
– Et ma mère alors, qui est-elle ?
Un nouveau silence s’installe entre nous, comme si Wilma hésitait à me répondre. Depuis le début de notre conversation, je peux sentir qu’elle cherche à m’épargner dans sa façon de présenter les choses. Et c’est bien ce qui m’inquiète. Je suis quasiment certaine qu’elle n’est pas du genre à faire ce type de blagues. Elle prend même la peine de m’annoncer chaque info au compte-gouttes, comme pour me laisser le temps de digérer l’impensable.
– Je suis désolée, répond-elle, mais ta mère est morte en te mettant au monde.
Je ferme les yeux. C’est un petit coup de poignard dans mes entrailles, comme une douleur inattendue. Je ne devrais pas en être si affectée puisque j’ai tiré un trait sur mes parents biologiques. Mes parents adoptifs m’ont aimée et m’aiment toujours comme leur propre fille. Or je ressens malgré tout un inattendu et immense vide en moi. La femme qui m’a mise au monde, c’était quand même ma première maman ! Elle n’a pas eu le temps de l’être. Et je ne peux même plus lui en vouloir de m’avoir abandonnée puisque tel n’est pas le cas.
– Mais comment… enfin comment sais-tu tout cela ? dis-je d’une voix étranglée.
Les questions se bousculent dans ma tête, je ne sais plus par où commencer.



  • EAN

    9791025724750

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    54 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    571 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty