Faut-il brûler Tintin ?

À propos

Peut-on encore, en toute bonne conscience, inciter ses enfants à lire Les Aventures de Tintin, ou faut-il (doit-on) « brûler Tintin » ?
Depuis sa naissance en 1929, Tintin est loin de faire l'unanimité.
Qualifiée de réactionnaire, raciste, colonialiste, antisémite, misogyne, la plus célèbre bande-dessinée francophone continue aujourd'hui de susciter la controverse. Les critiques à l'égard d'Hergé n'épargnent pas le héros principal, souvent mis à l'index pour son anticommunisme primaire, son indifférence à l'égard de l'environnement, son profil de boy-scout asexué et son esprit de sérieux. Bref, les tintinophobes ne cessent de questionner la pertinence de porter aux nues en cette première moitié du XXIe siècle une oeuvre jugée surfaite qu'ils considèrent au mieux comme politiquement incorrecte, au pire comme désuète et ennuyeuse.
De 5 à 105 ans, lecteurs enfants, jeunes lecteurs, lecteurs adultes peuvent-ils se laisser aller à vénérer sans retenue le reporter à la houppette ? Y a-t-il des raisons avouables de passer outre les faiblesses ou les insuffisances invoquées, souvent avec raison, par les tintinosceptiques ?
Et si une bonne part de l'intérêt - voire de l'attachement - porté à l'un des plus grands mythes du 9e art provenait justement de son caractère non consensuel ?


  • Auteur(s)

    Renaud Nattiez

  • Éditeur

    1000 Sabords

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/03/2023

  • EAN

    9791033405528

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    222 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Harmattan

  • Entrepôt

    Harmattan

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Renaud Nattiez

Renaud Nattiez est né entre Paris et la Belgique, pendant la gestation d'On a
marché sur la Lune. Ancien élève de l'ENA et Docteur en économie, il est aujourd'hui
inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche.

empty