[eBook] On ne meurt jamais par hasard

Résumé

Des meurtres frappent quatre couples d'amis appelé « Le club des quatre »... Suicides en série ou meurtres déguisés ? À Vouneuil, la panique se propage... « Le club des quatre » est un cercle formé par 4 couples d'amis sans histoire jusqu'au jour où la mort les frappe à plusieurs reprises. Le coupable serait-il parmi eux ? Le commandant Venturini, chargé de l'enquête dans cette banlieue de Poitiers d'ordinaire tranquille, devra aller bien au-delà des certitudes et des apparences pour trouver la clé de l'énigme. L'ennemi n'est pas toujours celui que l'on croit. Un polar à la manière d'Agatha Christie qui fait froid dans le dos... Où se trouve la clé de l'énigme ? Accompagnez le commandant Venturini à Vouneuil dans cette nouvelle enquête glaçante où rien n'est aussi évident qu'il n'y parait ! EXTRAIT Une discussion animée s'était alors engagée sous l'oeil impavide de Venturini, qui avait laissé dire sans intervenir. Le fougueux lieutenant Chalais avait été le premier à prendre la parole. - On ne va pas s'amuser à couper les cheveux en quatre. En se pendant sur les lieux du crime, Briffat a signé ses aveux d'une façon plus parlante que s'il avait mis son paraphe en bas d'une feuille d'aveux. Il avait compris qu'on allait arriver jusqu'à lui ou alors le remords l'a saisi, mais là je n'y crois pas trop. Le lieutenant Pontreau, qui détestait ces envolées, allait intervenir quand Chalais, qui l'avait surveillée du coin de l'oeil, ne put s'empêcher de persifler. - Je sens qu'on va avoir droit à un peu de psychologie ! Elle ne s'en était pas émue mais n'avait pas caché pour autant sa pensée. - Je pense qu'il faut arrêter le simplisme ! Il n'est pas inutile de se mettre dans la peau du personnage. - En ce moment je n'en ai pas envie. Chalais aimait l'humour un peu macabre. Par dérision il s'était frotté ostensiblement le cou. - Je ne te demande pas de te suspendre au bout d'une corde, mais de te servir de ton cerveau. Si Briffat était coupable, pourquoi n'aurait-il pas accompli son geste en sortant du commissariat, ce matin ? Ne faut-il pas plutôt établir un lien entre l'appel reçu de Martinet et le suicide ? Celui-ci confirme à Briffat ce qu'il avait pressenti. Une partie de la population le tient pour coupable. Il sait que, quoi qu'il arrive, il en restera quelque chose et comme ultime pied de nez, car il dispose de peu d'armes pour se défendre, il va se pendre là où Renaud Métivier a été assassiné. Dans ce cas, c'est un aveu de faiblesse, mais c'est peut-être aussi sa dernière protestation d'innocence. À PROPOS DE L'AUTEUR Jean-Luc Loiret qui a travaillé auprès des sourds et sourds-aveugles, vous propose son septième ouvrage et quatrième roman policier. Passionné de polars, ce vendéen de naissance, habite une belle commune de la Vienne, Vouneuil-sous-Biard. Depuis plus de quarante ans, il fait de fréquents séjours en Creuse, dans la maison natale de son épouse. Il vous emmène en balade de Poitiers à Guéret.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9791035305680
  • Disponibilité Disponible
  • Action copier/coller Dans le cadre de la copie privée
  • Action imprimer Dans le cadre de la copie privée
  • Poids 737 Ko
  • Distributeur Numilog
empty