Naissances de la géographie moderne (1760-1860)

, ,

À propos

La période 1760-1860 est marquée en France par l'apparition des premières formes d'une institutionnalisation de la géographie. De nombreux débats animent alors les mondes académiques et professionnels sur la nature et les fonctions sociales de la géographie. Mais les savoirs auxquels renvoie la géographie durant toute cette période se caractérisent par une grande diversité, et parfois par des contradictions, du point de vue des formes qu'ils adoptent, des pratiques dont ils sont l'expression, des intentions qui les animent, voire des parcours individuels qui les portent. En réalité ce sont des cultures géographiques différentes qui se fréquentent, et s'affrontent parfois, au sein de ce qui est appelé « la géographie ». La diversité de ces cultures savantes apparaît dans les objets étudiés, mais aussi dans les langages, les instruments, les pratiques cognitives et sociales, voire dans les projets politiques où la géographie est impliquée. Comment, dès lors, la géographie a-t-elle mis en ordre les formes de savoir qui la traversent ? Quelles ont été les cultures géographiques qui se sont croisées à cette époque et comment peut-on les caractériser ? Dans quels dispositifs épistémiques, mais aussi matériels et institutionnels les pratiques géographiques se sont-elles rencontrées, reconnues, ignorées, repoussées et mélangées ? Est-il possible d'identifier divers modes de rationalité savante et divers types de savoirs de l'espace, qui auraient coexisté au sein de la géographie moderne ? Telles sont les questions qui sont au point de départ de ce livre, dans une approche qui souhaite ne pas figer a priori l'image et la définition de la géographie.


  • Auteur(s)

    Jean-Marc Besse, Hélène Blais, Isabelle Surun

  • Éditeur

    ENS Éditions

  • Distributeur

    Immatériel

  • Date de parution

    20/07/2023

  • EAN

    9791036204685

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    286 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Hélène Blais

Hélène Blais enseigne l'histoire contemporaine à l'université Paris Ouest-Nanterre et est membre du laboratoire IDHES (UMR 8533). Elle a publié Voyages au grand océan. Géographies du Pacifique et colonisation, 1815-1845 (CTHS, 2005) et dirigé plusieurs ouvrages sur l'histoire de la géographie et sur les savoirs en situation coloniale, notamment, avec Florence Deprest et Pierre Singaravélou, Territoires impériaux. Une histoire spatiale du fait colonial (Publications de la Sorbonne, 2011).

empty