À propos

Tout a servi Josip Broz-Tito : les circonstances, la naïveté de ses adversaires, une chance extraordinaire. Mais il a su en tirer parti, avec un art et une intuition qui forcent au moins l'étonnement : l'ex-mécano croate, sergent-major dans l'armée de l'empereur François-Joseph, a adhéré tardivement au communisme - à plus de 30 ans. Éduqué dans l'idéologie de Moscou, sous la férule stalinienne, il a toujours gardé un esprit pragmatique et miraculeusement surmonté tous les obstacles. C'est ainsi que, dans « les jours les plus pénibles », Tito, fonctionnaire de l'Internationale communiste (Komintern), échappa aux purges staliniennes de 1936-1939. Au lendemain de l'entrée en guerre de l'Union soviétique, en mai 1941, il crée le mouvement des Partisans yougoslaves, d'abord dans les montagnes de Serbie, puis en Bosnie-Herzégovine. Il prend le dessus sur son rival Draza Mihailovic, leader du mouvement patriotique serbe, les Cetniks, qu'il réussit à présenter comme un « collaborateur ». En mars 1943, il entame des négociations pour une trêve avec l'Abwehr (Services secrets allemands), sans que Moscou ni Londres en soient avertis. Deux ans plus tard, il échappe à l'enfer de la Sutjeska, dans lequel son armée fut presque entièrement engloutie. Il gagne ensuite à sa cause W. Churchill, qui lui fournit une aide décisive pour la conquête du pouvoir, avant de comprendre que le chef des Communistes yougoslaves l'a joué de façon magistrale. Et, la victoire obtenue, la révolution yougoslave subit la loi universelle des révolutions qui dévorent leurs propres fils.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

  • EAN

    9791037606792

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    386 Pages

  • Poids

    2 058 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty